PARTAGER

Pour la réalisation d’un certain nombre d’ouvrages publics ou privés, l’État procède souvent par des appels d’offres par le processus des marchés publics. Il invite ainsi des personnes physiques ou morales à y répondre. Il est facile de perdre un marché public lorsqu’on ne répond pas bien à un appel d’offres public.

Pour éviter cela, il est important de comprendre d’abord l’appel d’offres et vous assurer que vous pouvez concrètement y prétendre. Ensuite, il faut savoir comment préparer son dossier et quels éléments il faut y mettre.

L’appel d’offres et qui peut y prétendre

Un appel d’offres est un processus par lequel, une personne physique ou morale disposant de moyens financiers choisit l’entreprise la mieux en mesure d’exécuter des travaux ou de fournir des services de qualité. Il est public quand le commanditaire ou maître d’ouvrage est l’État ou un investisseur public étranger. C’est sur cette base qu’il est indispensable de savoir qui peut prétendre gagner un appel d’offres public.

Toute entreprise peut prétendre à un appel d’offres lorsqu’elle est capable de faire une proposition commerciale chiffrée qui répond à la formulation détaillée des besoins du commanditaire. Pour gagner le marché, cette entreprise doit aussi être la plus à même de bien réaliser la prestation de travaux, fournitures ou services du commanditaire. Il importe alors pour vous de bien préparer votre dossier de soumission à l’appel d’offres afin d’en sortir gagnante.

La préparation de son dossier d’appel offres et des éléments du dossier

Pour réussir la préparation de son dossier de candidature à un appel d’offres, il faut observer avec rigueur quelques étapes :

Bien comprendre les appels d’offres : il est fondamental de savoir décrypter le type d’appel d’offres. Cela vous permet automatiquement d’avoir les idées claires sur le type de dossier attendu et les éléments appropriés.

Connaître vos points forts pour maximiser vos chances de remporter le marché public : c’est très avantageux d’être toujours à jour avec des documents administratifs récents avant même de décider de soumissionner à un appel d’offres.

Disposer de tous les documents susceptibles de constituer un dossier à candidature d’un appel d’offres, peu importe ses spécificités.

S’informer au besoin de tout détail ou particularité liée à l’appel d’offres : cela vous évite des surprises désagréables et vous permet également de mieux apprécier vos capacités à combler à tous les niveaux les attentes du maître d’ouvrage.
Tout dossier à candidature pour un appel d’offres doit contenir un certain nombre d’éléments. Ils sont de deux sortes :

 Les pièces obligatoires : vous devez fournir une déclaration sur l’honneur prouvant qu’aucune interdiction de soumissionner à un appel d’offres ne vous contraint. Votre dossier doit également contenir les documents attestant vos aptitudes professionnelles et techniques ainsi que vos capacités économique et financière. Il ne faut pas omettre de préciser les fournisseurs ou sous-traitants auxquels vous faites recours dans votre dossier à candidature.

 Les pièces complémentaires : à côté des pièces obligatoires, le commanditaire peut exiger de vous d’autres documents. Alors, il faut se tenir toujours prêt à donner une déclaration de votre chiffre d’affaires des trois précédents exercices, une liste des travaux exécutés lors des années précédentes, les déclarations des banques et de vos assurances sur vos dernières années d’exercice, etc. Apporter aussi des informations sur l’effectif moyen de votre personnel, les titres d’études et titres professionnels des cadres de l’entreprise peuvent augmenter vos chances de remporter le marché public.

Éviter de surévaluer votre offre

Sachant qu’il y a de la concurrence et que pour un appel d’offres public, il n’y a pas de négociation, il faut immédiatement proposer le juste prix. C’est le meilleur conseil pour bien répondre à un appel d’offres .

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here