PARTAGER

Si les techniques de webmarketing sont principalement tournées vers les leviers du search marketing tels que le référencement naturel et la publicité en ligne via des réseaux comme AdWords, Facebook ou encore les plateformes de retargeting et de RTB, les relations presse restent un élément important de votre communication et elles peuvent vous aider à améliorer votre visibilité dans les pages de résultats de recherche.

Les relations presse pour doper mon SEO ?

Il fut une époque où il était relativement facile de positionner son site dans les pages de résultats de recherche grâce à des optimisations techniques et lexicales. Un site développé correctement, des balises HTML bourrées de mots-clés, un peu de contenu sur-optimisé et une bonne dose de liens entrants (backlinks) même peu qualitatifs et le tour était joué ! Malheureusement (ou pas), la donne a changé, l'algorithme Google a évolué et aujourd'hui mots-clés et backlinks ne sont plus suffisants pour atteindre le saint Graal de la première page Google, notamment si vous cherchez à ranker sur des requêtes très concurrentielles. 

Alors oui, qu'on se le dise aujourd'hui réputation, notoriété et légitimité sur son secteur d'activités font partie des facteurs qui influencent le positionnement de votre site. 

Des relations presse au relations média

C'est en discutant avec le gérant de cette agence de relations médias que nous avons compris la mutation qui s'est opérée entre les relations presse traditionnelles et les relations presse 3.0. 

Il y a quelques années, lorsque l'on souhaitait mettre en place des actions RP, nous contactions notre agence préférée, nous lui donnions nos communiqués de presse et elle se chargeait de les diffuser auprès des journalistes. 

Aujourd'hui, tout va beaucoup plus vite de par la numérisation de l'information qui peut-être instantanément diffusée dans le monde entier, les nouvelles plateformes de communication et surtout les nouveaux acteurs. Les véritables journalistes ne sont plus les seuls à véhiculer de l'information et il faut désormais compter sur les bloggeurs, influenceurs, youtubeurs ou encore Instagramers. Cela a pour effet de multiplier les points de contacts avec votre audience et c'est plutôt une bonne chose, en revanche, les relations presse 3.0 ne s'improvisent pas et il faudra veiller à bien adapter vos messages et vos méthodes de travail à l'interlocuteur que vous contacterez. En effet, vous ne communiquerez pas de la même façon avec un journaliste ou un youtubeur. 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here