PARTAGER
choix peinture

Pour les travaux d’extérieur, la sélection du matériel est plus rigoureuse. En effet, certaines matières comme le bois nécessitent un traitement spécifique.

Face aux intempéries, aux rayons du soleil ou aux insectes, cette matière peut se détériorer rapidement. La peinture pour bois permet de la protéger. Elle lui donne également de l’esthétique. Dans cette optique, la peinture choisie doit répondre à ces critères.

Pourquoi privilégier la peinture extérieure pour bois ?

La peinture pour bois exterieur possède une double fonctionnalité. Avec sa composition, elle permet de préserver et d’embellir cette matière. Entre autres, elle peut agir comme un fongicide et un insecticide. Elle peut être appliquée sur toutes les surfaces en bois ainsi que sur les mobiliers d’extérieurs. Elle empêche la déformation, le gonflement, voire la détérioration de cet élément.

En d’autres termes, l’utilisation de la peinture bois extérieur donne la possibilité de le rendre plus résistant et durable. Opter pour le mauvais équipement constitue une perte de temps, car la couleur peut craqueler ou s’écailler. Elle peut aussi ne pas adhérer sur le bois. De ce fait, le choix d’une peinture spécifique permet d’éviter ces incidents.

Les différents types de peintures spéciales bois

Le rendement de la peinture, son temps de séchage et le type de surface à peindre doivent être pris en compte avant de choisir la peinture bois extérieur. Elle peut être acrylique, alkyde ou glycéro. La première est microporeuse et permet au bois de respirer. Respectueuse de l’environnement ainsi que de la matière, elle sèche rapidement.

La seconde convient pour les régions tempérées, car elle est plus résistante. Elle est également microporeuse et offre un rendu satiné sur la surface peinte. Néanmoins, cette peinture bicouche prend plus de temps pour sécher. La troisième est une peinture à l’huile, elle est composée de résine polyloxane et d’agents anti-UV. Elle donne la possibilité au bois de respirer. Cependant, elle est difficile à décaper.

peinture bois

Les étapes à suivre pour peindre correctement le bois d’extérieur

Réaliser un état des lieux permet de choisir la peinture pour bois exterieur adéquat pour ces travaux. Ce procédé consiste à réfléchir sur le rendu de la peinture et son apparence finale. Il consiste également à vérifier l’aspect du bois : est-il résineux et nécessite-t-il un ponçage.

Le nettoyage du support à peindre

Dans le cas d’une peinture craquelée ou d’un renouvellement de couleur, le ponçage du bois est souvent nécessaire. Il permet de restaurer le bois à son état initial. Néanmoins, si la matière est neuve ou n’a jamais été peinte, un léger ponçage suffit.

Une brosse ou un compresseur permet de la dépoussiérer. L’usage de l’eau ou d’autres produits de nettoyage sont prohibés pour cette étape, car une réaction chimique avec la peinture peut être provoquée.

Dans certains cas, les parties trouées doivent être rebouchées avec une pâte à base de poudre de bois afin de la rendre plus lisse.

L’application de la peinture

Afin d’éviter que le bois n’absorbe beaucoup de peinture, l’usage d’un apprêt est de mise. De plus, il facilite l’accroche de la couleur sur la matière.

Pour un meilleur résultat, la peinture doit être réalisée de manière uniforme sur un support sec. Elle doit suivre le sens du fil du bois. Une ou deux couches peuvent être enduites sur la surface. L’usage d’un vernis permet également de donner plus de brillance à la boiserie.

L’utilisation de différents pinceaux permet d’obtenir une surface plus lisse. La brosse donne la possibilité de couvrir les grandes parties du bois, tandis que les pinceaux plats ou fins permettent d’atteindre les recoins et les bordures.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here