PARTAGER
préparation succession

Pour éviter les éventuels conflits au sein de la famille et pour designer le bénéficiaire de votre choix, il est vivement conseillé de préparer votre succession. Le tout doit être fait légalement. Comment préparer une succession ? Voici nos conseils pratiques pour vous aider à organiser la succession de vos biens.

Prenez en compte vos objectifs personnels

Indépendamment de l’envergure du patrimoine personnel que vous possédez, vous avez tout à gagner à ne pas négliger cette étape. Préparer sa succession permet, en effet, de répartir ses biens entre ses héritiers d’une autre manière que par les règles de dévolution successorale. Si vous êtes mariés et que vous souhaitez laisser des parts plus importants à votre conjoint survivant, préparer la succession dès maintenant est de rigueur.

Vous pouvez aussi avantager certains de vos enfants sachant que vous connaissez très bien chacun d’eux et leurs situations respectives. Il est tout aussi préférable de préparer sa succession à l’avance afin de permettre à une personne qui n’a pas vocation à hériter de vos biens, à bénéficier, malgré cela, une partie de votre héritage. Cette personne peut ou non avoir un lien de parenté avec vous.

Comment bien préparer sa succession ?

La préparation d’une succession peut se faire de différentes manières. En fonction de vos objectifs et de votre situation, vous pouvez organiser votre succession soit en faisant une donation, en rédigeant un testament, en prévenant des avantages matrimoniaux, ou en souscrivant à un ou plusieurs contrats d’assurance-vie.

imporatance succession

Que choisir entre donation et succession ?

Lorsque l’on est propriétaire d’un patrimoine important, il est préférable de faire une donation à ses héritiers, dès son vivant. La donation est effectivement l’outil adapté pour répartir vos biens entre vos enfants, dès votre vivant.

Cela éviterait tout conflit lors d’une indivision successorale après le décès. Vous profiterez également d’avantages fiscaux grâce aux abattements de donation. Et le coût de votre future succession sera aussi réduit.

Quelle est la différence entre une donation et un testament ?

Faire une donation, c’est céder complètement une partie de son bien à la personne de son choix (enfant, conjoint, frère, sœur, etc.). À partir du moment où le bien a été donné, vous n’avez plus aucun droit d’utiliser ou d’accéder à ce bien vu qu’il appartient désormais à une autre personne, et ce, légalement.

En revanche, le fait de rédiger un testament ne vous exclut pas tout de suite de droit sur vos biens. Le testament vous permet, en effet, de donner vos biens à votre décès. Tant que vous serez vivant, le testament ne peut pas prendre effet.

C’est possible de déshériter son enfant ?

Les relations familiales sont souvent plus compliquées qu’elles puissent paraître. Même si vos enfants et vous ne sont plus en bon terme, ou s’ils ont coupé le pont, vous ne pouvez pas les déshériter complètement. Il y a ce que l’on appelle la réserve légale qui vous oblige à laisser à vos enfants une part minimum de votre succession.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here