PARTAGER

C’est décidé, dans le cadre de la rénovation de votre maison, vous avez choisi le parquet pour le revêtement de sol, trois possibilités vous sont alors offertes suivant le type de finition, à savoir le mode d’installation, le prix et l’entretien. Parquet massif, contrecollé ou stratifié. Ces types de revêtement de sol, que l’on peut trouver sur des boutiques en ligne comme Parquet Chouette, diffèrent l’un des autres par le style et le design qu’il confère à l’intérieur de votre maison.

Le parquet contrecollé ou multicouche

Il s’agit d’un type de parquet constitué principalement de 3 épaisseurs de bois collés l’un envers l’autre. Le premier est ainsi conçu avec une couche d’usure en bois noble. Tandis que le deuxième et troisième sont respectivement constitués par une couche en bois tendre et un contreplaqué. C’est cette dernière couche qui confère tout le charme et la beauté du parquet contrecollé.

Appelée autrement couche d’usure ou parement, l’épaisseur de celui-ci (2 à 6 mm) détermine la résistance du parquet, sa résistance, ainsi que le nombre de ponçages qu’il peut subir. À vrai dire, seule la dernière couche (contreplaqué) sera poncée durant les travaux d’entretien.

Concernant la pose, ce type de parquet peut être cloué. Cette méthode d’installation disparaît instantanément au profit de la pose flottante. De plus, ce parquet est plus économique et plus facile à entretenir. Par ailleurs, il peut également être collé, pour offrir de la stabilité et une bonne isolation acoustique à l’intérieur de votre maison. Ce type d’installation s’adapte facilement aux sols chauffants.

lattes de parquet

Le parquet stratifié : un revêtement facile et peu onéreux

Ce type de revêtement imite bel et bien les fibres du parquet classique ou traditionnel. Le parquet stratifié figure parmi l’un des revêtements de sol les plus prisés vu qu’il propose de nombreux avantages. Il est par exemple moins sensible à l’usure de tous les jours étant donné qu’il ne se raye pas facilement. En plus, il ne se tache également que très rarement. Toutefois, en cas de présence de tâche, le parquet stratifié se laisse facilement nettoyer comme du carrelage.

Par ailleurs, ce type de revêtement du sol est également disponible sous de nombreuses finitions. Lisse ou en relief, coloris ou stylé, motifs prenant l’apparence de toutes les essences en bois ou autre, il vous appartient simplement de choisir le type de finition qui correspond au design et architecture intérieur de votre habitation. Pour tout cela, le parquet stratifié reproduit à la perfection le revêtement en bois pour un prix abordable. Le coup de grâce, de nouveaux modèles de parquet stratifié viennent imiter non seulement le bois ou le carrelage, mais également la pierre, les tomettes, etc.

parquet massif

Le parquet massif, pour conserver la tradition

Par rapport au parquet contrecollé et stratifié, le parquet massif est le plus classique et notamment le plus noble des revêtements de sol. Constitué principalement par un seul et unique bois (chêne, bambou, hêtre, châtaigner) dans toute son épaisseur, ce parquet vous offre la possibilité de jouer plusieurs nuances, avec des effets multivariés (vieilli, teinté, etc.), et ce peu importe qu’il soit ciré, blanchi ou naturel.

Parmi ces grands avantages, le parquet massif offre un meilleur cachet et surtout une ambiance authentique et chaleureuse à l’intérieur de votre habitation. En outre, grâce à son épaisseur qui mesure entre 1 à 2,5 cm, ce parquet résiste bel et bien au passage du temps. La crème des crèmes, il peut être poncé à maintes reprises. Cela dit, il ne vous reste plus alors que le clouer au sol pour offrir une nouvelle vie à votre ancien revêtement.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here