PARTAGER
choisir une banque en ligne

La révolution numérique bouleverse tous les domaines de l’activité humaine. Aujourd’hui, de plus en plus de services transitent par des plates-formes dématérialisées. Cette logique touche également le secteur bancaire, qui y voit l’occasion de conquérir un public lassé des structures traditionnelles et de leur fonctionnement parfois rigide et coûteux. 

D’après une étude du cabinet Deloitte, près de 50% des Français se disent prêts à s’engager avec une banque en ligne. Un succès fulgurant qui s’explique par la souplesse de ces nouveaux services et surtout par leurs coûts de fonctionnement bien en dessous de ceux des banques classiques.

Comment donc fonctionnent ces nouveaux apôtres du marché numérique ? Quels sont les services proposés par les banques numériques ? Et pourquoi semblent-elles attirer toujours plus de clients ? Réponses.

La banque… mais sans la banque

Les banques en ligne, comme leur nom l’indique ne disposent pas de bâtiments pour recevoir le public. Les relations entre conseillers et clients passent par les canaux digitaux, Internet et la téléphonie mobile. Là réside le secret de leurs coûts de fonctionnements si modérés et les offres spectaculaires qu’ils proposent aux nouveaux adhérents. 

Bien plus réactives que les banques classiques, elles sont à la pointe des innovations en termes de services et de fonctionnalités proposées. Reconnaissance faciale ou digitale pour accéder à son espace, paiement sans contact par smartphone et sécurisation optimale des opérations bancaires, les banques en ligne, en plus d’être rapides, sûres et économiques dispensent des offres de bienvenue inégalées, jusqu’à 80 euros chez certaines banques en ligne.

Ajoutez à cela, une carte bancaire totalement gratuite et des frais de gestion de compte inexistants et vous comprendrez vite pourquoi l’avenir du système bancaire s’écrit en HTML…

Des services à la carte avec une banque en ligne

De manière générale, les services bancaires proposés par les agences en ligne tendent à se rapprocher de la carte des enseignes traditionnelles. Le coût de la plupart des services est d’ailleurs moins élevé que chez leurs cousines. Leur originalité s’explique notamment dans la proposition de services à la carte, un avantage intéressant face aux packagings rigides et parfois superflus des banques traditionnelles. 

La philosophie des agences en ligne les pousse généralement à proposer moins de produits d’épargne que leurs consœurs. Pourtant, leurs livrets d’épargne affichent des taux records sur des périodes définies, un argument de séduction important pour les clients. Leurs assurances vies se révèlent efficaces sur le long terme avec toujours moins de frais de gestion. 

L’idée sous-jacente à leur fonctionnement est de pousser le client vers une autonomie de gestion de ses placements. C’est pourquoi les opérations boursières sont facilitées et peu taxées par ces banques en ligne.

Le pari gagnant de la dématérialisation

Beaucoup de banques en ligne sont en fait des filiales de groupes historiques du secteur. Cet engouement généralisé prouve à lui seul, le virage numérique opéré par le service bancaire. Même si certaines opérations, peut-être vouées à disparaître, comme le dépôt en liquide ou la réception de chèques posent encore quelques problèmes, les banques en ligne choisissent l’avenir et ont résolument choisi la voie de la dématérialisation.

Les clients y souscrivent largement, d’autant que les économies réalisées sont significatives et que la souplesse des contrats semble satisfaire le besoin de flexibilité de plus en plus pressant chez la jeune génération. 

Bien que le contact humain soit encore privilégié par nombre de clients pour certaines opérations, par exemple pour demander un crédit important lors de l’achat d’une maison ou d’un appartement, plusieurs études prédisent que d’ici à 2020, 10 millions de Français ouvriront un compte dans une banque en ligne !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here