PARTAGER

En ce qui concerne les comptes d’épargne, l’offre est tout simplement pléthorique. Par conséquent, il n’est pas facile de bien choisir son livret d’épargne. En effet, la fiscalité, les avantages et les conditions ne sont pas identiques d’un livret à un autre. Ce sont donc autant de paramètres à intégrer suivant votre situation financière ainsi que votre politique d’épargne. 

En quoi consiste un compte d’épargne ?

Sur un compte épargne, vous avez la possibilité de mettre en réserve une partie de vos avoirs. On retrouve deux catégories de comptes d’épargne.  Premièrement, il y a les livrets réglementés dont la gestion est assurée par l’Etat. C’est ce dernier qui fixe alors les barèmes de rémunération, les taux d’imposition ainsi que les limites. Deuxièmement, il y a les livrets non réglementés qui sont mis à la disposition du public par les établissements bancaires.

Livret d’épargne : comment bien choisir ? 

Le livret d’épargne est accessible à toute personne qui remplit les conditions établies par l’Etat ou les structures bancaires. Vous n’êtes pas obligé d’avoir un projet en tête pour pouvoir procéder à l’ouverture d’un compte d’épargne. Il vous suffit tout simplement de nourrir le désir de garder un peu d’argent par devers vous. 

En revanche, dans le cas où vous épargnez pour financer un projet, vous devrez prendre le temps de vous informer sur les éventuels frais de fermeture de compte. Il faut savoir que chez certaines banques, le client perd ses intérêts s’il se trouve qu’il n’a pas respecté un certain délai. 

Un autre critère à apprécier pour bien choisir votre livret d’épargne est le taux de rémunération. Ce dernier est plutôt bas ces dernières années. Les propositions les plus attractives se retrouvent chez les banques virtuelles qui sont présentes sur internet, mais la disponibilité des offres n’est que pour une période très limitée. 

Quelles sont les offres déréglementées ? 

On en distingue deux sortes. Les livrets d’épargne bancaires sont des comptes dont les conditions sont définies par les banques de façon libre. Ils sont soumis à l’imposition et le taux varie suivant votre situation financière. Pour ce qui est des comptes à terme (CAT), le taux de rémunération est très élevé. Toutefois, vous ne pourrez pas effectuer de retraits pendant un certain temps. A l’instar des premiers, ils sont également imposés.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here