PARTAGER
Source : Pixabay

La thérapie par exposition à la réalité virtuelle (TERV) est une méthode pour aider les personnes à se remettre d’un trouble de stress post-traumatique. La TERV est un type de thérapie d’exposition qui est de plus en plus utilisé pour traiter une variété de troubles anxieux, y compris des phobies spécifiques, comme la peur de la foule, la peur de conduire…

La thérapie d’exposition cible les comportements que les gens adoptent, le plus souvent par l’évitement en réponse à des situations ou à des pensées et des souvenirs perçus comme effrayants ou provoquant l’anxiété. Heureusement, la technologie peut aider ces personnes à mieux gérer ces situations difficiles. D’ailleurs, un logiciel pour thérapeute constitue un excellent moyen afin d’aider les praticiens à traiter efficacement l’addiction à l’alcool, l’agoraphobie ou encore des troubles du comportement alimentaire… par le biais de cette technique.

L’utilisation de la TERV

Dans la TERV, une personne est immergée dans un environnement virtuel généré par ordinateur, soit par l’utilisation d’un dispositif d’affichage monté sur la tête, soit par l’entrée dans une salle automatisée où des images sont présentes. Cet environnement peut être programmé pour aider la personne à affronter directement des situations ou des lieux redoutés. Par exemple, pour un enfant qui a peur du premier jour d’école, il est tout à fait possible de diffuser l’image d’un établissement écolier et de l’aider à affronter sa peur.

Certaines applications concernent la claustrophobie, l’acrophobie et l’anxiété sociale. L’environnement virtuel dans lequel une personne est immergée inclut des images avec lesquelles un enfant entre en contact avec ce qu’il l’entoure dans une école.

Une pratique de plus en plus courante

La TERV est plus efficace que la thérapie par exposition conventionnelle pour le traitement de divers troubles anxieux. Cette pratique se démocratise de plus en plus actuellement. Elle désensibilise le patient à une situation ou à un objet susceptible de causer de l’anxiété ou de la panique. Elle est utilisée par un psychologue, psychiatre, psychothérapeute… C2Care est propose d’ailleurs une variété d’applications pour les praticiens afin de les aider à traiter des addictions, des phobies…

Les recherches visent à développer des outils de réalité virtuelle pour évaluer et prévenir les troubles anxieux post-traumatiques. L’intensité du stimulus virtuel utilisé est déterminée par l’habitude de l’individu. Les biomarqueurs physiologiques de la réponse au stress sont mesurés avant et après les séances de TERV. Cette méthode permet aux patients de s’immerger dans des scénarios de situation stressants et d’interagir avec le monde virtuel pour s’entraîner à diverses stratégies d’adaptation susceptibles d’améliorer la résilience face à un stress extrême.

Des nouveaux traitements phobies innovants

Les futures approches associeront probablement TERV au biofeedback au domicile du patient via des connexions Internet. Les nouveaux traitements stress vont faciliter grandement la vie des gens. La combinaison d’environnements de réalité virtuelle avec une rétroaction en temps réel basée sur les réponses neurophysiologiques au stress peut permettre à chaque individu d’optimiser le niveau et le type d’exposition.

Il en est de même pour les nouveaux traitements addictions. Des systèmes d’interface homme-machine sont en cours de développement pour la formation à la résilience chez les personnes à risque de développer ces problèmes d’addiction.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here