PARTAGER
que faire après un accident de la route

Les accidents arrivent, et on ne sait jamais quand une catastrophe se produit. Il est donc toujours important d’être préparé. Des tonnes d’accidents se produisent chaque année. Ce qui est bien, c’est que la plupart d’entre eux n’ont pas de blessés, mais seulement des biens endommagés. Lorsque vous êtes impliqué dans un accident de voiture, il y a des démarches à faire pour protéger votre bien-être. Elles seront également utiles à votre avocat spécialisé dans les accidents de la route. Voici les choses les plus importantes à faire.

1. Arrêter

Dès que vous réalisez que vous n’êtes pas blessé et que les dommages sur votre automobile sont tolérables, vous pourriez être tenté de partir en voiture. En cas d’accident, le conducteur est tenu de s’arrêter, même si l’accident est mineur. En partant, vous vous exposez à des pénalités. Vous pouvez être facturé pour plusieurs choses liées à l’arrêt. Ne pas s’arrêter pour revenir sur les lieux plus tard est un délit : s’arrêter et refuser de fournir des détails est également un délit.

2. Protéger la scène

Le stationnement des véhicules cause aussi des accidents. Pour éviter que cela ne se produise, vous pouvez protéger la scène en gardant vos clignotants allumés ou, mieux encore, en installant des fusées éclairantes. Non seulement vous protégerez les autres automobilistes, mais aussi vous et votre voiture accidentée.

3. Appelez la police

La présence de la police sur les lieux est nécessaire. Encore une fois, peu importe l’ampleur des dommages. Pour rester en sécurité, appelez-les et obtenez un rapport de Police. Notez que vous en avez besoin pour déposer une demande de règlement pour votre assurance automobile. De plus, si deux voitures sont en cause, elles ne devraient pas être déplacées avant que la police ne se présente pour aider à régler le différend, le cas échéant.

accident de la route

4. Prenez des photos dès que l’accident se produit.

Les photos aideront la police dans ses enquêtes au cas où la scène serait compromise. Des photos vous aideront à démontrer l’étendue des dommages causés par l’autre automobile.

5. S’assurer que l’enregistrement est précis

La plupart des automobilistes commettent l’erreur de ne pas fournir des informations complètes. De plus, ne présentez jamais les spéculations comme des faits. L’omission de ces informations vitales pourrait affecter votre santé. Par exemple, en cas de blessures. Ne rentrez jamais à la maison en supposant que vous allez bien : consultez un médecin pour confirmer que vous êtes en bonne santé. Des renseignements inexacts peuvent entraver le processus d’indemnisation ou la présentation d’une demande d’assurance.

6. Avisez votre assureur

Si vous passez en revue les conditions de votre police d’assurance, vous remarquerez que votre fournisseur exige une communication immédiate en cas d’accident. Une déclaration rapide accélérera le processus de présentation de vos demandes de règlement. De plus, vous obtiendrez vos prestations médicales, si votre assurance le couvre, rapidement.

7. Communiquez avec votre avocat

Appeler votre avocat est quelque chose que vous ne devriez jamais oublier. C’est la seule façon de protéger vos droits. Un professionnel est mieux placé pour connaître le type d’indemnisation que vous devriez obtenir, parmi d’autres questions juridiques liées aux accidents.

Les mesures que vous prenez après un accident sont importantes. Les conseils ci-dessus vous aideront à tout régler en douceur après une mésaventure.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here