PARTAGER
Source de l'image : pixabay.com

Tous les citoyens bénéficient d’une assurance maladie obligatoire. Cependant, la Sécurité Sociale ne prend pas en charge la totalité des frais médicaux. Aussi, il est indispensable de souscrire à une complémentaire santé pour pouvoir faire face aux dépenses importantes et imprévisibles liées aux soins de santé. La plupart des assureurs proposent des offres de complémentaire santé. En plus des offres de base, certains contrats incluent des garanties supplémentaires et sont, de ce fait, plus avantageuses. 

Les offres de base d’une complémentaire santé

La complémentaire santé prend en charge le remboursement de la totalité ou d’une partie des dépenses de santé en cas de maladie, d’accident ou dans le cadre d’un suivi médical pendant la maternité qui ne sont pas couvertes par l’assurance maladie obligatoire.

Sont concernés :

  • Le ticket modérateur pour les consultations, les interventions et les prestations qui sont prises en charge par la Sécurité Sociale et dispensées par des professionnels de la santé appliquant le tarif conventionné,
  • Les frais d’hospitalisation,
  • Les dépenses en soins dentaires,
  • Les dépenses en soins optiques.

Les garanties

Les garanties varient suivant le contrat. En général, la complémentaire santé  couvre les frais d’hospitalisation pour des traitements médicaux spécifiques ou pour les chirurgies ainsi que les forfaits journaliers pour l’occupation des chambres.

Les dépenses en pharmacie et les frais engagés pour la réalisation des analyses médicales, des radiographies, des actes dans le domaine de la neuropsychiatrie et de l’obstétrique sont également prises en charge.

La complémentaire santé rembourse aussi les dépenses importantes en achat de matériels de soin et équipements médicaux optiques (lunettes, lentilles, …), dentaires et orthopédiques (prothèses).

Les garanties et les prestations supplémentaires

Pour réduire davantage les dépenses de santé des assurés, certaines compagnies d’assurance étendent les garanties et offrent des services supplémentaires.

Le tiers payant

Certaines compagnies d’assurance pratiquent le tiers payant. Ce système évite aux assurés de devoir avancer la totalité ou une partie du ticket modérateur, sous présentation de l’attestation de tiers payant. Pour ce faire, l’assureur travaille en partenariat avec son propre réseau de professionnels de la santé auxquels il verse directement le montant pris en charge.  

La prévention

L’assureur dispense des conseils de santé et de bien-être aux assurés qui souscrivent au contrat complémentaire santé. Les informations peuvent être délivrées à la demande ou via un ou plusieurs supports spécifiques.

La prise en charge des frais pour les soins en médecines non conventionnelles

Les consultations et les actes en médecine non conventionnelle ne sont pas couverts par la Sécurité Sociale. Ces pratiques, à l’instar de l’ostéopathie, la naturopathie, l’acupuncture, l’homéopathie, la phytothérapie, … ont pourtant démontré leur efficacité dans le traitement de certaines pathologies et font, alors, de plus en plus d’adeptes.

Autres services supplémentaires

Les contrats d’assurance complémentaire santé les plus avantageux incluent, en plus des garanties de base, des prestations supplémentaires comme les services d’assistance à domicile, la garde d’enfant, les aides ménagères, … pour les personnes malades immobilisées à domicile ou hospitalisées.

Par ailleurs, avec l’essor du digital, les assureurs peuvent inclure des services en ligne qui accommodent au mieux les assurés comme la consultation à distance et qui facilitent les différentes démarches relatives aux remboursements : la mise à disposition d’une application mobile dédiée intégrant une interface pour gérer les demandes.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here