PARTAGER

Parures de jardins des plus éclatantes, les tulipes font figure d‘essentielles parmi les fleurs de printemps. Cultivées en mélange colorés, elles forment des massifs, parterres et jardinières de toute beauté ; agencées par variétés, elles permettent des harmonisations aux éclats accentués par la régularité des plantations.

Afin de valoriser au mieux les effets de couleurs, il convient de ne cultiver ensemble que des variétés du même genre ou tout du moins des espèces de même précocité.

Avec près de 150 espèces ayant donné naissance à plus de 3000 variétés, le choix de tulipes est immense. Toutes issues du même genre, le genre Tulipa, les tulipes se divisent en deux grandes catégories :

La tulipe botanique

La tulipe botanique, proche de la tulipe sauvage, est rustique, authentique et facile à cultiver. Vivace, elle s’installe durablement au jardin et refleurit d’une année sur l’autre tout en se multipliant sans autre besoin qu’un sol bien drainé. Elle compte dans ses rangs de remarquables variétés qui se prêtent admirablement à nos climats tempérés :

  • La tulipe de Kaufmann porte de larges pétales rappelant ceux du nénuphar. C’est une fleur hâtive qui fleurit dès la fin de l’hiver et qui se décline en de nombreux coloris vifs, parfois unis, parfois panachés. De courte taille, elle est idéale pour égayer admirablement les pelouses au sortir de l’hiver.
  • La tulipe clusiana, ou tulipe de Perse, est une adorable petite tulipe rouge et blanche, exquise, qui ouvre et referme ses pétales tous les jours durant toute sa période de floraison d’avril à mai. Très robuste, elle est peu exigeante mais préfère un sol drainé.
  • La tulipe bakeri Lilac Wonder, est l’une des tulipes botaniques les plus robustes et faciles à cultiver. Elle fleurit en avril, ouvrant en coupe d’adorables fleurs aux pétales lilas réunis par un large cœur jaune. D’allure fraîche et un peu désuète, cette sympathique tulipe embellit en s’élargissant d’année en année.

La tulipe domestique

La tulipe domestique, tulipe des jardins, ou tulipe de Gesner est la tulipe qui, issue de travaux d’hybridations complexes se rencontre sous une multitude de variétés et de cultivars étonnants et originaux. Hâtives, simples ou doubles, semi-précoces simples, tardives simples ou doubles, la tulipe de Gesner, selon ses variétés, fleurit généreusement depuis le début du printemps jusqu’au mois de mai et, ses plantations savamment organisées, permettent de bénéficier de la féerie d’une succession de tapis de fleurs de longues semaines durant.

Parmi les plus précoces, la tulipe fosteriana, aux fleurs simples et allongées, constitue un départ idéal pour ce ballet floral que de simples hâtives telles que l’Apricot Beauty ou la cuivrée et pourpre Princesse Irène, toutes deux porteuses de subtils parfums, peuvent conduire jusque fin avril. L’embarras du choix parmi les doubles hâtives, les semi-précoces et tardives permet au jardinier de donner libre-court à sa créativité dans la mise en œuvre de ses tableaux végétaux multicolores. Les tulipes perroquets, par leur floraison des plus tardives, termineront en une explosion de couleurs portées par les formes alambiquées de ses pétales excentriques et baroques, ce somptueux tableau mouvant et éphémère.

D’excellente tenue en vase, les tulipes, seules ou associées aux fleurs de saisons, jonquilles, renoncules, anémones ou encore iris, permettent aussi la création d’admirables bouquets variables à l’infini mais toujours de fraîcheur et de gaieté toute printanière.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here