PARTAGER
implants dentaires

L’implantologie est une procédure qui vise à reconstituer complètement une dent manquante et de façon permanente. Dans quels cas recourir à un implant dentaire ? Comment est-il posé ? Quel est son prix ? Nous répondons à toutes vos questions sur les implants dentaires.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Un implant dentaire est en fait une dent artificielle qui est implantée dans la mâchoire du patient par un dentiste qui fait de l’implantologie. En règle générale, cet implant se compose de trois parties :

  • La première est une racine artificielle, qui représente l’ancre de l’implant percée dans l’os alvéolaire du patient. Cette racine est généralement en titane, mais peut être fabriquée en utilisant différents matériaux dans le cas où le patient a une allergie suspectée au titane.
  • La deuxième partie est le pilier. Egalement appelé « faux-moignon », il sert de liaison entre la racine en titane et la tige en céramique.
  • La troisième partie est la couronne supérieure en céramique (une prothèse dentaire fixe), l’élément qui donne à l’implant l’apparence d’une dent naturelle.

Pourquoi poser des implants à la place des dents ?

Le premier avantage procuré par un implant dentaire est bien entendu esthétique. Il remplace la dent manquante, rétablissant ainsi le sourire. De surcroît, le volume des pommettes et leur contour est amélioré, ce qui équilibre par la même occasion les traits du visage.

Les implants jouent également un rôle fonctionnel en rétablissant la diction et la mastication. Parce que le titane s’intègre à la mâchoire de façon permanente, les implants ne se déplacent pas, ne génèrent pas de bruit et n’endommagent pas les os comme le feraient les bridges fixes ou les prothèses dentaires. Et les matériaux utilisés ne se décomposent pas comme le feraient des dents naturelles qui supportent une prothèse ordinaire.

implantologie

Déroulement de la pose de l’implant

Le déroulement de la pose d’implants et de prothèses dentaires se fait selon une procédure bien définie et encadrée, de l’évaluation jusqu’à la convalescence. Le processus se déroule généralement en 5 étapes :

  • L’entretien d’évaluation : un examen approfondi de la condition buccodentaire du patient pour déterminer la faisabilité de la pose d’implants. Au terme de l’examen, un bilan radiologique, voire un scanner, est réalisé pour estimer le volume osseux disponible.
  • Le plan de traitement : adapté à votre situation, ce plan prend en compte des facteurs tels que le nombre de dents à remplacer et l’état de votre mâchoire et des dents restantes.
  • L’intervention chirurgicale : la mise en place des implants dentaires est pratiquée sous anesthésie locale par un dentiste expérimenté en implantologie, accrédité par l’Association dentaire portugaise.
  • Le stade de cicatrisation : un délai de guérison est nécessaire avant d’apposer les prothèses dentaires aux implants. Lors de cette phase d’attente, appelée « ostéo-intégration », des prothèses temporaires seront alors installées.
  • La phase prothétique : une fois l’implant stable, la restauration finale sera réalisée par le denturologiste restaurateur qui installe une prothèse artificielle finale, fabriquée à partir d’empreintes.
  • La phase de suivi et soins professionnels : des contrôles réguliers assurés par le praticien, ainsi qu’une bonne hygiène bucco-dentaire sont indispensables pour le succès de l’opération.

Toutes ces étapes, qu’on peut découvrir sur cette vidéo, sont incluses dans le prix de l’implant dentaire.

Quel est le prix d’un implant dentaire ?

Le tarif moyen d’un implant unique se situe entre 400 et 800 euros. Mais il peut osciller de 800 euros à 2500 euros, suivant plusieurs facteurs. Comme on peut le voir sur cette page du site Vita Centre, qui est une clinique dentaire localisée au Portugal où travaillent des dentistes expérimentés en implantologie qui sont accrédités par l’association dentaire portugaise, le prix des implants dentaires dépend en effet des besoins thérapeutiques de chaque patient : difficulté de réalisation, matériaux employés, l’ensemble du plateau technique sollicité par le praticien, les frais et charges liés au cabinet. Car en plus du coût de l’implant, il convient d’ajouter celui d’un pilier et d’une couronne, essentiels à la pose. Des traitements supplémentaires sont parfois nécessaires.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here