PARTAGER

De nouvelles réformes sont entrées en application pour l’obtention du permis moto en 2020. Afin de vous aider à passer l’examen du Code moto avec succès, nous vous invitons à découvrir les essentiels à retenir. À commencer par les modifications apportées sur l’épreuve en elle-même qui vient remplacer l’Épreuve théorique générale (ETG). Ensuite, il y a les changements concernant l’épreuve plateau qui présente une nouvelle notation. Les épreuves sur route ont aussi évolué avec une durée de 45 minutes au total au lieu de 30 minutes auparavant. Toutefois, il reste quelques exceptions, car selon le cas, des personnes titulaires du permis A1 sont dispensées d’ETM (Épreuve théorique Moto).

Code moto : les nouvelles dispositions sur l’ETM

Pour obtenir un permis moto, le principe reste le même, vous devez toujours récupérer un Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé (NEPH). Ensuite, inscrivez-vous auprès de votre auto-école ou enregistrez-vous en ligne en tant que candidat libre. Vous vous acquitterez de frais uniques de 30 euros si vous souhaitez vous inscrire. Pour réussir votre démarche, il est important de savoir en quoi consiste l’examen du Code moto et de vous renseigner sur des sites spécialisés vous permettant notamment de vous inscrire à l’examen en tant que candidat libre en quelques clics. Les nouvelles réformes entrées en vigueur concernent, entre autres, le remplacement de l’ETG par l’ETM.

Nous aimerions vous rappeler que la réussite à cette épreuve est obligatoire avant de passer l’examen pratique du permis moto. Il s’agit du test sur le Code de la route qui devient ici un thème spécifique consacré à la conduite de la moto. Différant de l’ancien Code, les 40 questions posées aux candidats sont réparties sur des sujets très variés divisés en 9 thèmes. Elles portent sur votre connaissance du Code de la route, mais s’étendent également sur des aspects mécaniques. Les épreuves s’organisent au niveau des centres d’examen agréés et il y a des fiches d’interrogation orale. Ainsi, la nouveauté vient du fait que l’épreuve plateau ne comporte plus de vérifications mécaniques ni de fiches.

permis code moto

Permis moto : les nouveautés sur l’épreuve plateau

En général, les parcours qui consistent à vérifier votre capacité de freinage ou d’évitement ne changent pas. Vous aurez toujours à passer des exercices sur les déplacements à moto ou sa maîtrise à une allure réduite. Toutefois, vous devez enchaîner sur un seul parcours la conduite à vitesse ralentie et rapide. Un trajet court à faire en 16 secondes pour obtenir la note A, avant de continuer sur deux parcours rapides. Ensuite, vous effectuerez un demi-tour sur la largeur de la piste, sans oublier le trajet avec un passager. En tout, il y aura 4 demi-tours à faire sur un circuit de 6 mètres, incluant un arrêt au milieu.

Nous tenons à vous informer qu’une chute entraîne votre élimination, toutefois vous pouvez poser jusqu’à trois fois votre pied à terre. Sur l’ensemble de l’épreuve plateau, la répartition des erreurs non éliminatoires fera l’objet d’une nouvelle notation. Le changement intervient aussi dans la phase d’évitement, pour évaluer votre aptitude à prendre en compte le gabarit de votre moto. Cette nouvelle disposition se traduit dans la pratique par l’absence des vérifications mécaniques et des fiches orales. L’épreuve plateau devient plus technique et s’effectue d’un seul trait sur un parcours d’ensemble qui regroupe toutes les étapes en une fois.

Les évolutions des épreuves sur route pour le permis moto

La Direction de la Sécurité Routière a souhaité mettre en place des épreuves plus exigeantes face au nombre d’accidents mortels. Le candidat sera évalué sur sa performance au cours d’une plus longue période de conduite que celle des 30 minutes auparavant. Raison pour laquelle l’examen plateau a été raccourci en faveur de l’épreuve sur route qui passe à 45 minutes. Pour la validation de l’épreuve, nous aimerions attirer votre attention sur le fait qu’il faut une note de 21 sur 27, pour la passer. Les critères ont également évolué dans ce sens, car cette note minimum était de 17 dans l’ancien Code.

Si vous souhaitez valider cette épreuve pratique, vous devez démontrer votre capacité à maîtriser 4 domaines de compétence. À savoir, le positionnement en ligne droite, l’adoption de trajectoire de sécurité dans l’abordage des courbes et des virages. Il y a aussi l’aptitude à maîtriser votre position lors du changement de direction dans le respect des règles de sécurité. Votre connaissance du Code de la route est également évaluée. Votre adresse dans les phases d’arrêt sera aussi notée pour vérifier si vous savez vous placer correctement. Comme le temps d’épreuve est rallongé, vous risquez de faire plus d’erreurs. De ce fait, nous vous recommandons de rester concentré durant les épreuves, car la notation a été durcie en ce sens.

permis moto

Les exceptions concernant le permis A1

La mise en application de cette réforme ne s’applique pas à l’ensemble des conducteurs de moto. Quelques-uns en sont dispensés, à condition de remplir les conditions requises. À savoir, les personnes titulaires du permis moto A depuis mars 2015 jusqu’au 01 mars 2020, obtenu en France ou pays de l’Union européenne. À titre d’exemple, nous citerons le cas d’une personne ayant obtenu son permis A1, entre 2015 et 2020, qui passe l’examen du Code de moto. Si elle souhaite avoir le permis A2, elle n’aura pas besoin de passer l’ETM.

Dans la même optique, le titulaire d’un permis A2 n’aura pas à faire l’ETM pour repasser son permis. Du moment que ce permis est passé avec examen et non basé sur une équivalence obtenue en une journée de formation. Les conduites d’apprentissage dispensées en 5 ou 7 heures ne sont pas suffisantes. Vous ne serez pas dispensé d’ETM si vous n’avez pas passé plus de 20 heures de cours validées par un examen pratique.

En somme, l’examen du Code moto a subi quelques changements qui nécessitent une meilleure préparation de votre part. Ainsi, l’ETM remplace l’ETG et devient plus axée sur les spécificités des deux roues. L’épreuve plateau sera dorénavant composée d’examens plus pratiques avec des enchaînements sur un seul parcours. Les systèmes de notation ont également évolué et sont désormais plus exigeants. La durée des épreuves de conduite est prolongée pour mieux évaluer votre attitude en situation réelle. Il s’agit de mesures qui visent à sécuriser la circulation à moto et diminuer les risques d’accident. Pour passer votre permis, vous avez la possibilité de vous inscrire en tant que candidat libre ou de passer par une auto moto école.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here