PARTAGER

Le terme crudivore désigne les personnes ayant un mode d’alimentation à base de produits crus et végétaux. La pratique est très appréciée depuis l’avènement du bio et les adeptes ont chacun leur propre méthode pour s’y adapter. Seulement, lorsqu’on est novice dans le domaine, il arrive que l’on rate certains points importants… Comment devenir un crudivore sans risque pour sa santé et en gardant le même style de vie ? Voici les 5 erreurs les plus fréquentes que l’on doit éviter pour une meilleure adaptation !

Un mauvais équilibre de l’alimentation

Le mode d’alimentation change d’une manière radicale lorsqu’on devient crudivore. Pour beaucoup, cela implique parfois de négliger certains aliments plus que d’autres. La première erreur à éviter est donc d’avoir une nutrition déséquilibrée, ce qui pourrait entraîner des carences voire certaines maladies. Le déséquilibre peut se présenter de différentes manières et le détecter le plus tôt possible permet d’ajuster les repas que l’on prend de sorte à avoir l’alimentation la plus saine possible.

Une réduction de l’apport calorique

L’apport calorique dont le corps a besoin diffère d’une personne à une autre. En effet, il peut être influencé par plusieurs critères tels que l’âge, le sexe, ou les diverses activités que l’on pratique durant la journée. En règle générale, il nous faut un apport adapté à l’énergie que l’on dépense pour rester en bonne santé. Etant donné que l’homme nécessite près de 2100 calories et la femme 1800 calories, il est nécessaire d’adapter le menu du crudivore de sorte à être plus concentré. Dans le but de minimiser les risques de carences, le mieux est de manger en plus grande quantité et obtenir l’apport nécessaire pour l’organisme. Après avoir effectué les calculs nécessaires, on peut déterminer les aliments à privilégier et les ingérer en tant que smoothies par exemple. En plus de gagner en vitamines, cela permet d’obtenir l’apport en énergie nécessaire au corps.

Verdure : en manger trop ou pas assez

A force de trop penser à la salade, il arrive souvent que le crudivore néglige les repas à base de verdure. Que ce soit du chou kale, du cresson ou même du persil, tout est bon pour retrouver la pêche. Faire un excès de verdure peut être néfaste pour la santé néanmoins, mais en trouvant le bon équilibre, cela peut être très bénéfique. En effet, qu’ils soient consommés sous forme de smoothies ou dans les salades, ces aliments sont une grande source de sels minéraux dont le corps a besoin. Il est facile d’obtenir leur jus en faisant l’achat d’un extracteur, de cette manière, vous pourrez manger des légumes verts sans encombre, en les mélangeant par exemple avec des fruits.

Oublier de varier ses repas

Pour certains, être crudivore implique de ne manger que des salades. Contrairement aux idées reçues, il faut savoir qu’un tel mode d’alimentation nécessite un certain équilibre. De ce fait, il n’y a aucune raison de se cantonner aux salades de légumes toutes faites pour en profiter. D’ailleurs, il faut savoir que se nourrir uniquement de salade peut avoir un impact néfaste sur la santé pour les personnes dont la digestion est difficile. Pour remédier à ce problème, il faut savoir que le corps a besoin de sucre et d’autres nutriments pour fonctionner correctement et sainement. Ainsi, les fruits peuvent être une bonne alternative pour éviter les hypoglycémies tout en profitant d’un repas rassasiant. D’autres aliments tels que les noix peuvent également être envisagés afin de diversifier sa nutrition au maximum.

Cuisiner est aussi important pour un crudivore

Bon nombre de crudivores se lancent dans la consommation de produits tout préparés pour leur repas. Si cela met en avant un certain aspect pratique, les bénéfices que l’on peut en tirer sont moindres. Il est vrai que cela ne permet pas beaucoup de choix quant au plat à déguster. Pour devenir un crudivore à part entière, il est donc conseillé de se mettre à la confection de ses propres repas. D’autant plus que la cuisine vivante est accessible à tout le monde, même les moins doués en cuisine et ne vous fera pas perdre beaucoup de temps dans la préparation ! Toutes sortes de recettes sont disponibles sur les sites spécialisés dans ce genre d’alimentation comme celui-ci, afin que chacun puisse garder ses petites habitudes, alors prenez le temps d’y faire un tour !

Etre crudivore, un mode de vie spécifique

Etre crudivore est un mode d’alimentation et non de vie. C’est pourquoi, il n’y a aucune raison de se précipiter dans sa pratique car l’adaptation se fait lentement. Pour ne pas tomber dans le piège, les crudivores doivent se fier à leur instinct et déterminer ce qui convient le mieux à leur corps et habitudes. Si l’entourage peut être désorienté par un tel changement, il ne faut pas que cela affecte le mode de vie choisi. Dans ce cas, le mieux à faire est de déterminer ses objectifs et de les expliquer à son entourage de sorte à éviter les moments de gênes. Ainsi, même lorsqu’on se retrouve en communauté, le fait d’être crudivore ne sera pas un problème. En s’efforçant de parler de son mode d’alimentation pour informer les gens, on les incite de cette manière à ne pas nous considérer comme à part…

Négliger les autres pans de son mode de vie

Le crudiste débutant est souvent si attentif à son alimentation qu’il peut oublier d’autres aspects de sa vie pour rester en bonne santé ! Pourtant, cela peut être une erreur des plus graves si l’on n’y fait pas attention étant donné qu’une hygiène de vie équilibrée est toujours importante. Pour être un crudivore à part entière, il est donc conseillé de pratiquer une activité sportive régulière, ce qui va tonifier notre corps. Avoir un sommeil de qualité et éviter de consommer des boissons alcoolisées de manière trop fréquente peut également aider à compléter le mode d’alimentation crudivore.

Etre trop perfectionniste

Choisir une alimentation vivante à la place de ce que l’on consomme habituellement est une grande étape. Ainsi, le débutant ne doit pas être trop focalisé dans ce changement au risque de se décourager au fil du temps ou de brûler les étapes. Là encore, la meilleure manière de faire est de s’accorder du temps pour laisser le corps s’adapter et prendre ses habitudes au bon rythme. En suivant son instinct, le crudiste débutant apprendra à écouter son corps et ses besoins afin de suivre ce mode d’alimentation sur le long terme et surtout… avec plaisir !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here