PARTAGER
Hotesse d'accueil

Avec le vent de robotisation qui souffle sur de nombreux métiers, notamment celui d’hôtesse de caisse, il est normal de s’interroger sur l’avenir des hôtesses d’accueil en France bien qu’il s’agisse de deux professions distinctes relativement aux missions propres à chaque corps de métier. Pour l’instant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter car si la demande n’est pas forte elle est tout de même présente. Les recruteurs se montrent cependant de plus en plus exigeants et pourtant les possibilités de faire carrière sont quasiment inexistantes.

Hôtesses d’accueil, l’existence de postes à pouvoir

Dans le secteur des hôtesses d’accueil il est possible de trouver des offres d’emploi, par exemple en se rendant sur HotesseJob. Comme emploi saisonnier, la demande est particulièrement forte durant les périodes où des foires et salons sont organisés en France. Mais en dehors de tout événement, il reste possible de trouver un poste en tant qu’hôtesse d’accueil.

C’est le cas par exemple dans les administrations publiques, notamment les mairies. Les entreprises recrutent aussi ce type de personnel pour se charger de l’accueil des clients. On trouve aussi des hôtesses d’accueil dans les agences touristiques. Celles-ci sont recrutées dans ce dernier cas pour accueillir, mais aussi fournir aux touristes des informations sur les activités à faire. Le métier étant de plus en plus polyvalent.

Hôtesses de caisse, désormais plus que simple personnel d’accueil

Elle est révolue l’époque où la mission des hôtesses d’accueil se limitait à sourire, à accueillir et à diriger les visiteurs ou le public. Désormais leur rôle va plus loin selon le poste occupé. Ainsi, dans les salons et foires, elles portent aussi le costume d’interprète et même de commercial. Dans les entreprises et dans le secteur du tourisme, elles jouent par ailleurs le rôle de standardiste. Dans les mairies, elles ont pour autre mission de fournir au public des informations dans leurs démarches.

Métier devenu polyvalent, les recruteurs sont de moins en moins intéressés par les profils autodidactes. Si les formations spécifiques à ce métier sont rares, les candidates bac + 2 en tourisme, hôtellerie ou en communication ont de meilleures chances de décrocher un emploi. Il est aussi attendu des hôtesses qu’elles soient parfaitement bilingues, des exigences difficiles compréhensibles quand il n’existe pas réellement de possibilités de faire carrière.

Hôtesses d’accueil, une profession sans réelle possibilité de carrière

En France, les hôtesses d’accueil, payées pour les débutantes au SMIC, n’ont pas la possibilité de faire carrière dans ce métier. Image de marque oblige, on ne peut exercer cette profession que pendant quelques temps, en ayant une présentation irréprochable à tout moment.

Il est toutefois possible de se reconvertir professionnellement avec de l’expérience et une bonne culture générale (en savoir plus ici). Les hôtesses peuvent ainsi exercer les fonctions de chef hôte, chargées alors d’encadrer des équipes d’accueil nouvellement recrutées. Elles peuvent aussi se tourner vers les métiers du tourisme, de la communication ou du commerce.

Si pour l’instant on ne peut avancer l’idée selon laquelle les hôtesses d’accueil peuvent être amenées à disparaître du paysage, il faut admettre que ce n’est pas le métier à choisir si on souhaite avoir une carrière. L’heure n’est cependant pas à l’inquiétude contrairement à ce à quoi on assiste avec les hôtesses de caisse. À ce sujet cliquez ici.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here