PARTAGER
WordPress e-commerce

De nos jours, de plus en plus de particuliers et d’entreprises se lancent dans un projet de commerce électronique. En effet, le secteur est devenu tellement florissant ces dernières années qu’il ne laisse personne indifférent. C’est ainsi que de nombreux sites web de vente en ligne apparaissent au quotidien sur la toile.

Cependant, bien qu’un site d’e-commerce offre de nombreux avantages, il n’en exige pas moins des prérequis importants pour démarrer.

Qu’est-ce que l’e-commerce ?

Encore appelée commerce électronique, l’e-commerce est une forme d’activité commerciale qui se pratique via le réseau informatique et en occurrence, via internet. Avec l’e-commerce, le processus de vente et d’achat des produits se fait par le biais d’un site internet ou d’une application mobile.

Le succès de ce type de commerce qui a connu un essor fulgurant ces dernières décennies repose essentiellement sur le fait qu’il permet d’acheter des produits à distance sans avoir à se déporter vers un magasin physique.

Cependant, bien que le secteur du commerce électronique ait franchi le cap de 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019, et que 87,5 % des Français achètent désormais leurs produits en ligne, il n’en demeure pas moins que comme toute activité, l’e-commerce présente son lot d’avantages et d’inconvénients.

Les avantages

Le principal avantage du commerce électronique est lié à la visibilité sur internet. En effet, les magasins en ligne ne souffrent pas de barrière géographique et peuvent par conséquent être visités de partout dans le monde. D’ailleurs, un site d’e-commerce tout en offrant une flexibilité commerciale n’exige pas pour commencer un gros investissement.

Le second avantage du commerce en ligne réside dans le fait que le client peut, quelle que soit l’heure, acheter un article de son choix et être livré sous 24 h sans avoir à quitter le confort de son domicile ou de son bureau. Notons cependant que le délai de livraison est lié à la localisation contractuelle du client.

Avec l’e-commerce, vous pouvez optimiser votre boutique en ligne grâce aux habitudes de fréquentation de vos clients. Ainsi, vous pouvez facilement faire des promotions et mettre en avant les produits qu’ils consultent le plus.

Un autre avantage et non des moindres est lié au fait que le commerce en ligne offre une pléthore d’outils marketing pouvant vous permettre d’accroître* vos ventes. Ainsi, vous n’avez pas besoin de recruter des commerciaux ou des agences de communication pour faire la promotion de vos produits, pour peu que vous ayez un minimum de connaissance en informatique.

Les inconvénients

Le véritable inconvénient du commerce en ligne est lié aujourd’hui à la concurrence. En effet, dans un environnement fortement dominé par des géants, réussir un s’insérer afin d’avoir une part du gâteau ne s’avère pas du tout être une tâche facile. C’est pour cela que vous devez mettre un accent particulier sur le référencement.

Avec l’e-commerce, les problèmes techniques ne manquent pas et peuvent également être un inconvénient majeur. C’est pourquoi il est important de savoir choisir l’hébergement ainsi que les bons outils pour commencer.

Un autre inconvénient de l’e-commerce est lié au fait que le client ne peut pas essayer un produit avant son achat. Du coup, on observe de nombreux retours de produits livrés qui ne correspondent pas effectivement aux besoins du client. D’ailleurs celui-ci dispose d’un délai légal après la livraison pour tester le produit et le retourner si jamais il ne répondait pas à ses attentes.

projet ecommerce

Comment bien démarrer son projet e-commerce ?

Démarrer un projet d’e-commerce impose plusieurs outils que nous allons essayer pas à pas de vous présenter. Cela va naturellement du nom de domaine de votre site web à l’hébergement et au référencement, en passant par le type de CMS (le système de gestion des contenus ou content management system en anglais) à utiliser.

Le nom de domaine

Le nom de domaine est le premier élément à considérer avant le démarrage de votre projet d’e-commerce, il faut bien sûr vérifier sa disponibilité ou pas avant de le choisir et le finaliser. Il est l’adresse par laquelle vos clients pourront accéder à votre plateforme. Par conséquent il doit être suffisamment court et explicite afin de pouvoir être retenu et transcrit facilement.

Vous pourrez choisir un nom de domaine en « .com » ou en « .shop » selon vos goûts et selon que la dénomination renvoie au type d’activité ou pas. Par exemple, si votre nom de domaine est « boutique » vous pouvez choisir une extension en « .com » qui du même coup renvoie à une cible plus internationale, ce qui donnera « boutique.com ».

Mais par contre si le nom de domaine est par exemple « cadeau », il est recommandé de choisir une extension en « .shop » car cela renvoie explicitement au type d’activité de votre site web, ainsi vous aurez « cadeau.shop » qui implicitement signifie que vous vendez des produits sur votre plateforme à prix-cadeau.

Notons cependant que l’extension du nom de domaine n’aura aucune incidence sur le référencement qu’il soit en « .com » ou en « .shop ».

L’hébergement

L’hébergement est la pièce maîtresse de votre projet d’e-commerce dans la mesure où c’est lui qui va accueillir votre site et le rendre disponible sur internet. C’est pourquoi il devrait posséder des qualifications techniques solides.

En effet, du fait qu’un site web de commerce électronique est appelé à avoir un trafic élevé, vous devez opter pour un hébergement haute performance. Ainsi votre hébergement devrait être doté d’un minimum de 250 Go de stockage avec une mémoire vive allant de 2 à 8 Go et être capable de supporter un trafic illimité. Il existe de nombreux hébergeurs web qui jouissent d’une excellente réputation et qui proposent de très bonnes offres d’hébergement de sites de commerce électronique.

Il est bon de signaler que lors de la souscription d’un hébergement haute performance, vous bénéficiez des bonus tels que le CDN (Content Delivery Network) et le certificat SSL (Transport Layer Security) qui permettront non seulement à votre site d’être plus rapide mais aussi d’avoir moins de temps d’arrêt tout en offrant une navigation sécurisée.

Le choix du CMS

Il existe deux principaux CMS sur le marché qui permettent de lancer facilement un site d’e-commerce : WordPress et Prestashop qui proposent deux approchent différentes.

WordPress

Bien que ne proposant l’option de lancement d’un site de commerce en ligne qu’à travers une extension du nom de WooCommerce, est la solution idéale pour commencer car, il n’exige pas de connaissances techniques élevées.

En effet, une fois le CMS et l’extension installés, il ne vous reste plus qu’à la configurer (de façon automatique ou manuellement) pour mettre en place votre plateforme de commerce électronique.

Notons que WooComerce offre de nombreux thèmes que vous pouvez adapter en fonction de vos besoins.

Prestashop

Considéré comme le leader européen de l’e-commerce, le CMS Prestashop fait partie des meilleures solutions de création de site web de vente en ligne. Le succès de la solution Prestashop repose sur des fiches-produits très simples à utiliser ainsi qu’à son système très accessible de construction de sites web.

En fait, Prestashop se décline comme la meilleure solution pour mettre un webshop en ligne de par sa prise en main facile et son administration intuitive.

Tout comme WordPress et WooCommerce, Prestashop offre de nombreux modules et thèmes permettant de créer des boutiques en ligne attractives et modernes.

Le référencement

Bien qu’il survienne après le lancement proprement dit du site d’e-commerce, le référencement permettra à celui-ci d’avoir une bonne visibilité et d’obtenir un bon positionnement et de bonnes impressions auprès des moteurs de recherche. Il en existe deux types : le référencement payant et le référencement naturel ou SEO.

Cependant, nous vous conseillerons pour un début d’opter plutôt pour le référencement naturel qui, bien maîtrisé, peut offrir la même efficacité qu’un référencement payant. D’ailleurs, que vous soyez sous WordPress ou sous Prestashop, il existe des modules complémentaires qui permettent d’automatiser le SEO afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, nous n’avons pas été exhaustifs dans nos recommandations car, il existe tellement de choses à considérer avant le lancement d’un projet d’e-commerce. Il ne faut pas cependant perdre à l’esprit que tout projet est destiné à une cible. C’est pourquoi vous devez au préalable définir de façon claire votre cible avant de vous engager.

Vous devez également tenir compte de la concurrence, ce qui vous permettra de mieux définir votre gamme de produits. Après cela, il ne vous reste plus qu’à lancer votre projet tout en songeant à mettre sur pied une campagne promotionnelle audacieuse afin de susciter l’attention des visiteurs et vous faire gagner le maximum d’adhésions.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here