PARTAGER

Grâce aux panneaux solaires, il est possible de produire assez d’énergie de manière suffisante pour un logement. La durée de vie du dispositif est comprise entre 25 et 30 ans, mais nécessite un important investissement au départ. C’est la raison pour laquelle l’installation doit être confiée à des professionnels, à toutes les étapes. Pour qu’elle soit efficace et rentabilisée, certains critères importent dans le choix des panneaux solaires. En voici 5 à considérer.

1.      La nature des panneaux solaires

Sur le marché, vous aurez principalement le choix entre les panneaux solaires monocristallins et polycristallins. Le panneau solaire vendee monocristallin se sert d’un unique cristal de silicium. Son efficacité est plus importante comparativement au polycristallin, tout comme son temps de fabrication. Vous n’aurez aucun mal à identifier visuellement ce panneau, car il est beaucoup plus sombre.

Quant au panneau polycristallin, le silicium est solidifié avec de nombreux cristaux. Ces deux modèles sont bien différents, tout comme leurs différents avantages. Cependant, le choix de l’un ou l’autre ne se fait essentiellement que sur la base du prix.

2.      La puissance

En ce qui concerne la puissance des panneaux photovoltaïques, elle est exprimée en Peak Watts (Wp) ou watt-crête en Français. Il s’agit de la plus grande puissance que peuvent délivrer les panneaux, en considérant des conditions de base comme :

  • L’éclairement : 1000 W/m2 ;
  • La température du module : 25°C ;
  • La masse d’air : 1,5.

Tous les fabricants renseignent la puissance de leurs modules (Wc) sous ces formes. D’autres caractéristiques comme la tension, les rendements et autres sont aussi fournies. Pour opérer un choix, vous devrez considérer entre autres :

  • La garantie du produit ;
  • L’efficacité ;
  • Les certificats de qualité.

3.      Le nombre de cellules

Ce sont différentes cellules qui composent un panneau solaire photovoltaïque. Elles sont reliées entre elles, ce qui permet de produire de l’électricité comme ici. C’est ainsi qu’elles parviennent à convertir la lumière solaire en énergie électrique. De par la conception de ces panneaux, il est possible de délivrer une certaine tension d’électricité. Selon le nombre de cellules solaires connectées entre elles, il s’agit de panneaux :

  • 12V ;
  • 24V ;
  • De raccordement au réseau.

En fonction des applications, vous pourriez vous en tirer avec un seul module. Cependant, il est possible d’en connecter deux ou plusieurs pour réaliser un générateur photovoltaïque.

Panneaux de 36 cellules connectées en séries

La tension délivrée par le dispositif peut charger une batterie alimentée à 12V. Le fonctionnement peut être mû par un contrôleur de charge PWM. Dans d’autres cas, il est possible de compter sur un maximiseur MPPT.

Panneaux de 72 cellules connectées en série

Cet assemblage peut délivrer une tension conséquente, pour charger une batterie nécessitant 24V pour fonctionner. Une fois de plus, le contrôleur de charge PWM ou le maximiseur MPPT peut être utilisé.

Panneaux « Grid connextion » 60 cellules

Le fonctionnement de ces panneaux n’est pas possible avec une charge PWM ordinaire. Il ne faudra seulement compter que sur le maximiseur MPPT. En somme, ces panneaux ne fonctionnent pas avec du 12V ou 24V.

4.      L’intégration sur le toit

Le design des maisons compte énormément, même si ce n’est pas un facteur essentiel d’un point de vue technique. Les panneaux solaires totalement noirs s’intègrent bien dans l’architecture. De nombreuses entreprises ont à cœur ce point, qui permet d’optimiser leur consommation énergétique. Tout ce qui pourrait constituer un facteur de panne, et donc compromettre le calendrier d’amortissement doit être écarté.

En intégrant les panneaux solaires sur le toit, vérifiez qu’aucun élément n’entrainera des réparations imprévues.

5.      Le régulateur de charge

Il est important de prévoir un élément entre les panneaux solaires, et les batteries. Il s’agit ici d’un appareil électronique, qui porte le nom de contrôleur de charge solaire. Son rôle est d’harmoniser le flux d’énergie entre les panneaux et les différentes batteries. Il règle donc la tension reçue, de même que l’intensité. Ainsi, la recharge peut se faire dans les meilleures conditions possible. Les batteries sont ainsi préservées, et peuvent être utilisées pendant une durée plus longue.

Le remplissage des batteries se fait généralement en trois phases :

  • Vrac ;
  • Absorption ;
  • Flottement.

Elles varient selon les niveaux de charge. Avec ce système, les phases atteignent un équilibre et optimisent le fonctionnement de la batterie.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here