PARTAGER
Côte d'Ivoire pays agricole

L’agriculture est bien présente dans la vie des habitants de la Côte d’Ivoire. Entre le business du cacao, du café et de l’anacarde, ce pays champion de la production agricole surprend par sa position dans le monde.

L’argent du cacao, une incroyable économie

En voyant le mode de vie des paysans africains planteurs de cacao, surtout ceux de la Côte d’Ivoire qui est le premier pays producteur de cacao, on pourrait croire que l’agriculture ne rapporte pas assez d’argent. Uniquement, la réalité est tout autre. Plusieurs dizaines de milliards d’euros circulent tous les ans dans l’industrie du cacao où la Côte d’Ivoire est justement championne.

Selon les chiffres répandus, mais peut-être encore sous-évalués, le business du cacao générerait près de 150 milliards de dollars américains chaque année. Cette matière première du chocolat est majoritairement cultivée en Côte d’Ivoire, pays qui livre au monde 2 millions de tonnes de fèves de cacao, soit 40% de la production mondiale. L’ancien président ivoirien Félix Houphouët-Boigny disait à juste titre que le succès de son pays repose sur l’agriculture.

pays agricole par excellence

L’agriculture en Côte d’Ivoire, après le cacao, le café, l’ananas…

Le climat dans ce pays est favorable à plusieurs types de cultures, ce qui fait qu’on retrouve encore la Côte d’Ivoire dans le classement des pays producteur de café. Yamoussoukro est 14e au classement de 2021 avec 116,820 tonnes de café produit pour des recettes estimées à 321 373 231 millions de dollars.

Ce pays bénéficie de toutes les conditions favorables pour faire pousser d’autres cultures. On dénombre près de 100 cultures de produits exportables possibles en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire est un des champions de l’ananas, des mangues, des noix de cajou dont il est leader en 2021 avec près de 900.000 tonnes…

Pauvre malgré toutes ces richesses

Malgré ses possibilités naturelles que lui envieraient pratiquement tous les pays du monde, la Côte d’Ivoire est un des pays les plus endettés au monde avec 21 milliards de dollars, dont 4 milliards auprès des créanciers publics bilatéraux. Bien qu’il ait récemment bénéficié d’un effacement de ses dettes dans le cadre du programme PPTE, le pays arrive à la 21e place du classement des plus endettés à hauteur de 57,8/PIB.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here