PARTAGER
création entreprise

Si ce n’était pas vraiment le cas il y a seulement une décennie, on peut désormais dire que la France est un pays d’entrepreneurs. L’image de l’initiative individuelle auprès du public a en effet largement évolué, notamment depuis la création du statut d’autoentrepreneur en 2009. La grande variété des statuts, permettant d’entreprendre seul ou entre associés, dans des projets à rayonnement local ou international, et dans de multiples situations personnelles, tout en adaptant les aspects fiscaux et sociaux de la société, constituent de vrais atouts pour inciter les Français à se lancer dans l’aventure. Mais attention, il faut bien comprendre que toute création d’entreprise implique des coûts à plus ou moins long terme.

Nous détaillerons donc ici les divers frais à engager pour se lancer dans des conditions optimales. Nous verrons également le coût global de chaque statut disponible. Car la création d’une entreprise, pour être rentable le plus rapidement possible, implique notamment d’établir une feuille de route précise, afin de calculer l’ensemble des frais à engager. C’est là un aspect en outre essentiel pour que l’entrepreneur puisse lancer son projet tout en conservant la sérénité nécessaire à l’exercice de son métier. Enfin, nous verrons également les aides disponibles et les moyens d’y accéder.

Les frais précédant la création d’une entreprise

Tout projet de création d’une entreprise qui réussit commence par une bonne préparation en amont. Une société qui déploie très vite ses activités et devient rentable rapidement est en effet toujours une entité qui connaît ses clients potentiels, sait comment se distinguer de la concurrence et dispose d’une stratégie commerciale bien étudiée. Et pour cela, il faut absolument réaliser une étude de marché précise. À celle-ci, il faudra également adjoindre un business plan efficace. Si ce dernier engendre des frais, il peut aussi être un appui solide pour solliciter des investisseurs ou des financiers. Ne négligez donc pas sa rédaction.

Une entreprise qui devient rentable rapidement, c’est aussi une société qui sait se faire connaître. Contrairement à ce que l’on croit, c’est la qualité de la communication qui fait d’abord la différence entre deux entreprises et seulement ensuite vient la qualité du produit ou du service. Investissez donc dans un site internet bien structuré, n’hésitez pas à effectuer des campagnes de communication sur les réseaux sociaux ou à organiser des événements pour lancer votre marque, ceci sera remboursé au centuple dans l’avenir ! Enfin, pensez aussi à vous protéger en effectuant le dépôt de votre marque auprès de l’INPI. Ce cout création entreprise est incontournable car il vous protégera du plagiat et de la contrefaçon, de véritables plaies pour l’entrepreneur ambitieux.

Quels sont les frais engagés lors de la création d’une entreprise ?

Hormis pour la microentreprise qui constitue un cas à part, toute création d’une entreprise commence par la rédaction de ses statuts. Cette étape déterminante permet de préciser les caractéristiques intrinsèques de la société, comme le quorum nécessaire en assemblée générale, le pouvoir du gérant et bien d’autres aspects juridiques ou fonctionnels, qui impacteront nécessairement le développement futur de la structure. La rédaction de ces statuts est donc très importante. On peut choisir de la réaliser seul, mais attention, il faudra connaître les termes juridiques et les mentions obligatoires à insérer. Beaucoup préfèrent donc se faire accompagner. Cela représente un coût, mais celui-ci est toujours un bon investissement et il peut en plus être minimisé en passant par les services experts des plateformes d’accompagnement juridique en ligne plutôt que par les avocats ou les experts-comptables.

Par ailleurs, il faudra aussi prendre en compte le dépôt de votre capital social en banque. Son montant sera différent en fonction du statut choisi, certains ne nécessitent qu’unique euro pour être lancés, mais aussi de vos ambitions car un capital social important peut être un atout pour convaincre des partenaires commerciaux ou financiers. Il faudra par ailleurs prévoir le coût des annonces légales nécessaires à toute création d’une entreprise. Enfin, certains frais seront incontournables au cours du processus d’immatriculation comme ceux générés par la déclaration des bénéficiaires effectifs ou par l’enregistrement de votre entreprise au RCS notamment.

coût création de entreprise

Le coût de création de l’entreprise individuelle sous toutes ses formes

Si vous cherchez à lancer votre projet dans les meilleurs délais en limitant les coûts, l’autoentreprise est assurément le meilleur modèle pour vous. Dans la majeure partie des cas, l’inscription est gratuite, sauf pour les agents commerciaux qui devront débourser 24,71 euros pour s’inscrire au Registre Spécial des Agents Commerciaux. A cela, il faudra ajouter l’ouverture d’un compte bancaire, non obligatoire mais fortement conseillée, dont le coût variera entre 0 et 35 euros par mois en fonction du type d’établissement sélectionné, physique ou en ligne.

Pensez également à l’assurance professionnelle. Là encore, elle n’est pas obligatoire, sauf dans certains secteurs, mais on rappelle tout de même que la responsabilité des autoentrepreneurs est engagée de manière illimitée ! Enfin, il peut aussi être nécessaire de faire domicilier son autoentreprise, soit pour disposer d’une adresse, soit pour profiter d’un accompagnement. Ce coût varie alors entre 10 et 60 euros. D’autre part, si vous décidez de plutôt choisir l’EIRL pour modèle, sachez que ces mêmes frais devront être payés, mais que vous devrez aussi débourser une cinquantaine d’euros pour la déclaration d’affectation du patrimoine et presque autant pour l’inscription au RCS ou au Répertoire des Métiers.

Combien coûte la création d’une société de type SARL ou SAS ?

Si l’entreprise individuelle n’est pas votre objectif, vous devrez alors choisir entre la SAS et la SARL. Dans les deux cas, vous ferez face aux même frais de départ qu’engendrent la rédaction des statuts de votre société, les frais d’annonces légales, fixés à 144 euros pour les SARL et 193 euros pour les SAS, ainsi que les frais d’immatriculation. Ceux-ci dépendent à la fois de la nature de votre activité et du statut juridique que vous avez choisi pour la déployer.

Pour les SAS qui exercent une activité de type commercial, l’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés coûtera 37,45 euros, 40 euros pour les SARL. Les activités artisanales exercées sous le régime de la SAS devront elles être immatriculées au Répertoire des Métiers, pour un montant de 15 euros. Pour une SARL, le tarif appliqué est de 60 euros. Enfin, toute création d’une entreprise sous l’un ou l’autre de ces statuts imposera une déclaration des bénéficiaires effectifs, dont la réalisation coûte 21,41 euros. On rappelle également que ces deux statuts ont leurs pendants à associé unique, SASU et EURL, pour lesquels les frais de création sont un peu inférieurs. Voyons maintenant quelles possibilités s’offrent à vous en matière d’aide création entreprise.

Quelles aides sont disponibles pour votre projet entrepreneurial ?

Avec tous ces frais, la création d’une entreprise peut réellement être difficile d’accès pour les budgets les plus serrés. En effet, on voit bien que même l’autoentreprise génère des frais complémentaires, en matière d’assurance ou de banque par exemple, pour optimiser son lancement. Heureusement, il existe de nombreuses aides à la disposition des entrepreneurs désargentés. On pense notamment à l’ARE ou à l’ARCE, des aides à destination des demandeurs d’emploi, qui permettent de maintenir les allocations au début de l’activité ou d’en obtenir un versement en deux temps.

Il existe aussi des dispositifs d’allègement fiscal, comme l’ACRE, qui permet de bénéficier d’une exonération de charges sociales la première année d’exercice ou encore le statut de Jeune Entreprise Innovante, donnant là encore accès à des réductions d’impôt. Par ailleurs, pensez également à vous tourner vers les institutions locales pour solliciter des aides. Les régions sont souvent très attentives aux besoins des jeunes entrepreneurs, alors poussez des portes et vous trouverez toujours des soutiens pour votre projet !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here