PARTAGER

Si vous envisagez de vous lancer dans l’élevage des bovins, la nutrition occupe une place essentielle pour la réussite de cette activité. En effet, lorsqu’elles sont mal nourries, les vaches auront une santé précaire et cela risque d’impacter les performances de votre élevage. Il est alors question de mettre en place une alimentation adaptée à leurs besoins pour obtenir un bon rendement. Découvrez dans ce guide les avantages d’une alimentation adaptée pour les vaches.

Une alimentation adaptée pour des vaches en meilleure santé

Une alimentation adaptée permet de maintenir les vaches en pleine forme et participe aussi à leur qualité de vie et leur épanouissement. En effet, la malnutrition peut survenir quand celles-ci manquent de certains nutriments essentiels. Au fil du temps, une carence en éléments nutritifs peut provoquer certaines maladies ou affections.

Tout comme les humains, chaque animal à des besoins nutritionnels qui lui sont propres. Il est donc important de créer un plan d’alimentation adapté composé de régimes de qualité. De plus, une mauvaise alimentation entraîne inévitablement une baisse d’énergie chez les bovins. Si vous souhaitez tout savoir sur l’alimentation des bovins, alors vous pouvez vous tourner vers des spécialistes de la nutrition animale.

alimentation adaptée vaches

L’importance d’adapter l’alimentation de vos bovins tout au long de leur croissance

L’alimentation des bovins doit être adaptée selon l’âge pour répondre convenablement à leurs besoins à chaque étape de leur croissance. Concernant les veaux issus des vaches laitières, ils prennent le premier lait de ces dernières (colostrum). Par la suite, il faudra leur fournir du lait deux fois par jour à travers des distributeurs automatiques ou bien des seaux.

Ces veaux doivent recevoir une alimentation adaptée à leur âge, avec notamment un aliment d’allaitement à la fois équilibré et complet. Il s’agit généralement d’une combinaison de poudre de lait, de matières grasses, de produits laitiers et de compléments nutritionnels, le tout étant dilué dans de l’eau chaude. L’alimentation est par la suite complétée par un apport en céréales et d’autres fourrages pendant 4 à 5 mois.

Quant aux veaux issus des vaches allaitantes, ils se distinguent des petits de vaches laitières après la prise du colostrum à la naissance. En effet, ceux-ci tètent jusqu’au sevrage de 5 à 6 mois, voire 8 mois. Ils sont amenés deux fois par jour à leur mère, mais il faut savoir que les capacités laitières de la mère ne permettent pas toujours d’apporter un volume de lait suffisant. Dans ce cas, vous devrez apporter un complément d’aliment en petite quantité.

À partir de deux semaines, les veaux peuvent accéder à de l’eau potable fraîche en quantité suffisante. Enfin, il est essentiel que l’alimentation soit riche en fer pour assurer leur assurer une bonne santé.

Optimisez les performances de votre élevage

Pour optimiser les performances de votre élevage, il est conseillé de miser sur les bons aliments en fonction des besoins des vaches. C’est d’ailleurs ce qui permettra d’obtenir du lait de qualité.

De la nourriture adaptée et de l’eau

En France, les vaches laitières consomment en moyenne 30 kg d’aliments végétaux par jour, dont 90 % de fourrage et 10 % de concentrés. Nous vous conseillons d’éviter de les nourrir n’importe comment, car le régime doit être adapté pour assurer la santé animale dans votre enclos ou votre ferme.

La nourriture des vaches est majoritairement composée d’un volume quotidien de fourrages. On distingue parmi les différents types de fourrage la verdure, consommée directement en pâturage et les fourrages récoltés et conservés pour l’alimentation en hiver.

Cependant, vous devez prendre en compte certaines particularités qui surviennent selon l’âge ou le type de production ciblé pour les vaches. Par exemple, le régime des bœufs de race à viande lorsqu’ils sont sevrés est exclusivement obtenu en pâturage, sauf durant la saison froide. Les vaches laitières, elles, ont besoin d’une alimentation abondante, qui varie entre fourrages d’herbes et de maïs, végétaux protéinés, céréales…

Enfin, n’oubliez pas que l’eau est indispensable pour les vaches. Vous devez donc mettre à leur disposition de l’eau fraîche et propre à volonté. Pour avoir une idée des volumes adéquats, une vache consomme entre 40 et 150 litres d’eau au quotidien. Et donc, l’eau est aussi importante que l’alimentation dans la production laitière. Pour éviter que les bovins n’en manquent, pensez à installer des abreuvoirs automatiques.

Veillez à la santé des bovins

Il est évident que les vaches en bonne santé produisent une plus grande quantité de lait, mais aussi une meilleure qualité. Pour un troupeau fécond et en forme, nous vous conseillons de faire régulièrement appel à un vétérinaire afin qu’il fasse un bilan de santé pour vos animaux. De même, soyez attentif aux signes de maladies et de blessures pour réagir dans les plus brefs délais. Enfin, des installations adaptées, propres et sécurisées seront utiles pour optimiser les performances de votre élevage.

Programmez les inséminations

Les vaches doivent vêler avant d’être en mesure de produire du lait. Elles mettent bas au bout de 9 mois et produisent par la suite du lait durant 10 mois. La production laitière cesse pendant 2 mois et après cette durée, il sera à nouveau possible d’inséminer les vaches. Celles-ci doivent dès lors être saillies tous les 12 mois pour assurer une production de lait quasiment toute l’année.

Faites attention aux mesures d’hygiène

Pour améliorer les performances de votre élevage et veiller à la santé de vos vaches, il est recommandé d’utiliser une méthode de traite adaptée. Les installations de traite doivent aussi être entretenues de manière régulière, de même que les aires de couchages et d’exercice. Enfin, les aliments des vaches doivent être conservés à l’abri de l’humidité et des nuisibles.

Faites des économies grâce au choix d’aliments adaptés

L’alimentation adaptée vous permet de réaliser des économies sur votre budget. Un régime alimentaire non adapté peut entraîner des problèmes de santé. Par conséquent, vous risquez de faire face à des frais vétérinaires plus ou moins importants.

Le maintien d’un mode de vie sain peut ainsi vous permettre de faire des économies financières, car vous aurez besoin moins souvent de l’intervention d’un vétérinaire. En plus de vous éviter des médicaments et des traitements coûteux, une alimentation adaptée est un excellent moyen d’assurer aux bovins une plus longue durée de vie.

alimentation élevage bovins

Élevage bovin : comment bien nourrir vos vaches ?

Pour bien nourrir vos vaches, il y a certains critères que vous devez prendre en compte. Une vache laitière en production peut consommer 30 kg d’aliment brut au quotidien, dont 80 voire 90 % sur l’exploitation. Vous devez ainsi réussir à faire le complément en vous basant sur les facteurs suivants :

  • le fourrage,
  • l’énergie,
  • la teneur en protéines,
  • les sources de protéines,
  • la digestibilité de la cellulose,
  • l’origine de l’énergie,
  • les macroéléments/les minéraux, etc.

Pour réaliser le calcul de la ration d’une vache laitière, vous devez maîtriser le fonctionnement du rumen. Les vaches ont un système digestif conçu pour digérer de l’herbe. Par conséquent, leur ration doit répondre aux conditions suivantes :

  • pas d’azote,
  • pas d’amidon,
  • des vitamines utiles et en bonne quantité,
  • de la cellulose et du sucre,
  • un PH neutre.

L’estimation de l’ingestion de la ration d’une vache laitière est de 16 kg de matière sèche au quotidien. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez vous servir d’un logiciel dédié qui pourra vous aider à composer différentes recettes en fonction du lot de vaches.

L’alimentation est une chose essentielle que vous ne devez pas négliger si vous souhaitez élever des vaches. Celle-ci doit être équilibrée et adaptée à leurs besoins nutritionnels tout au long de leur croissance. Une ration homogène et stable vous permettra de gagner en efficacité et d’optimiser votre élevage sur le long terme.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here