PARTAGER

A l’heure du web, les citoyens deviennent des internautes. Internet, c’est un nouveau média qui abolit les frontières, réduit les distances. L’information peut circuler plus vite jamais et surtout elle peut devenir virale. C’est dans ce contexte d’hyper-connectivité que le citoyen éco-responsable peut opérer des actions concrètes. En écologie, l’information est essentielle. Déjà parce que les enjeux nous concernent tous mais surtout parce que tout citoyen peut agir en faveur de l’environnement par des petits gestes quotidiens.

Sans prise de conscience, rien n’est possible. Prendre conscience de l’environnement et des enjeux bien-sûr mais aussi de notre potentiel d’influence sur la société grâce notamment aux technologies. Votre profil Facebook, Twitter ou Instagram cumulent plusieurs dizaines ou centaines de visites par jour. Votre blog cuisine, déco, ou mode attirent des milliers de visiteurs tous les mois ? Parfait, profitez-en pour partager votre démarche écologique. La notion de partage, chère aux écologistes, prend ici tout son sens. Chaque article ou vidéo qui se portent en faveur de la nature et de notre éco-système peuvent bénéficier d’une visibilité accrue grâce à toutes ses plateformes numériques.

On dissocie, pire, on oppose souvent l’écologie et la technologie sans se rendre compte à quel point elles peuvent être complémentaires. Encore une fois, comme pour chaque outil, c’est son utilisation qui compte. Aujourd’hui, en tant qu’internaute utilisant les plates-formes sociales (réseaux sociaux, plates-formes vidéos, forums, blogs, etc.), nous sommes devenus des médias avec la responsabilité que cela incombe. Éduquer, informer, responsabiliser peuvent se vérifier par des actions concrètes et un travail d’information, finalement peu coûteux en temps et en ressources. Partager un article ou une vidéo ne prennent que quelques secondes !

Pour les acteurs qui souhaiteraient prendre part de manière plus active, il est toujours possible de créer du contenu. Du texte, de la photo, des vidéos, peu importe, le web permet à toutes les idées de prendre forme.

De plus en plus d’internautes se lancent dans la création de blog sur des plate-formes comme WordPress ou des Blogs 2.0 gratuits. Ces espaces permettent à quiconque d’exprimer son avis, de la partager et de le soumettre à la communauté pour favoriser les échanges constructifs. Les forums de discussions spécialisés ou généralistes comme Quora ou Reddit favorisent aussi une pluralité d’opinions et un échange pointu sur les thématiques de nos sociétés. La cause « verte » doit prendre un pied plus important sur net pour espérer toucher une audience plus large.

Boudée par les médias traditionnels, l’écologie doit chercher des solutions alternatives pour plaider sa cause. Les chercheurs mettent souvent en exergue le problème futur de la surpopulation mondiale. Si cela soulève bien entendu de nombreuses questions, ça ne doit pas pour autant nous déresponsabiliser.

Si demain la Terre porte 10 milliards d’éco-citoyens, peut-être que la catastrophe annoncée ne sera pas aussi terrible.

Liens utiles :
Le web écologique, est-ce possible ?
Comment créer un blog WordPress

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here