PARTAGER

L’acquisition d’un immobilier neuf est la garantie de profiter d’un logement tout confort, offrant une bonne qualité de vie. Ces différents avantages ont cependant un coût onéreux, qui ne convient pas toujours au budget moyen. Pour payer moins cher l’achat d’un immobilier neuf, suivez ces conseils.

Acquisition neuf pas cher : les offres de lancement

Au moment de la vente d’un programme immobilier, il est possible d’obtenir un rabais à certaines étapes, notamment lors du lancement. Les promoteurs proposent en effet des modalités intéressantes aux premiers acquéreurs (frais de notaire offerts, dispositifs d’intérieur gratuits, ristourne sur le montant par pièce achetée, etc.), pour donner plus de visibilité à un programme immobilier neuf. Toutefois, il ne s’agit pas d’une offre systématique. Pour vérifier s’il y a une promotion en cours, vous pouvez vous renseigner via les supports de communication généralement employés (newsletter, panneaux publicitaires, …). Pour celui qui cherche appartement neuf à acheter, il est donc important de se tenir informé des lancements dans la zone de géographique de recherche.

Acquisition neuf pas cher : les offres de fermeture

De la même manière qu’il est possible de bénéficier d’une promotion avantageuse au lancement d’un programme, une réduction peut être proposée à l’approche de la clôture du programme. Cette phase vous permet également de payer moins cher votre acquisition dans le neuf. En effet, le stockage physique des équipements d’une entreprise peut être très coûteux. Ce qui pousse les promoteurs à accélérer la commercialisation des derniers lots, en proposant des réductions très intéressantes. Ce type de promotion vous permet d’économiser de 10 à 35 % du prix initialement affiché.

Acquisition neuf pas cher : le démembrement de propriété

Le démembrement de propriété est une solution très avantageuse pour payer moins cher son acquisition. Cependant, il convient à ceux qui ne désirent pas aménager dans la propriété dans l’immédiat. Le concept est le suivant : l’épargnant achète la nue-propriété du bien immobilier, tandis que l’usufruit est accordé à un tiers. Ainsi, sur une longue période, qui dépend des termes du contrat, l’investisseur ne peut pas percevoir les montants de loyers ou résider dans la propriété. En contrepartie, certaines charges (taxes, impôts, etc) ne seront pas à sa charge. De plus, il peut bénéficier d’un abattement de 30 à 50 % sur la valeur du bien. Ce dernier peut obtenir la pleine propriété de son bien une fois que la durée définie est expirée.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here