PARTAGER
volet roulant

On profite souvent de l’été pour bricoler. On a plus de temps et la saison sèche permet de faire quelques travaux à l’extérieur : nettoyer la façade et les gouttières, remettre les volets roulants en état… Sur ce dernier point, il est possible de faire quelques petites améliorations, mais il reste parfois nécessaire de changer entièrement le dispositif. Dans cet article, nous allons voir comment remplacer certains éléments d’un volet roulant et comment remplacer un système obsolète.

Réparer son volet roulant

Les principaux problèmes rencontrés avec un volet roulant vieillissant sont la sangle qui casse ou se décroche, et les lames trop usées.

Les profilés usés

Dans ce cas, il suffit d’acheter de nouvelles lames (idéalement aux bonnes dimensions pour ne pas avoir à les couper). Vous pouvez en trouver sur un site comme celui-ci. En pratique, vous devrez ouvrir le coffre du volet roulant, puis démonter et détacher son tablier pour pouvoir changer la lame abîmée.

La sangle cassée

Concernant la sangle, la procédure est néanmoins un peu plus complexe. Commencez par en acheter une de même largeur que l’ancienne, afin qu’elle convienne parfaitement au passe sangle (ou pontet). Ouvrez le coffre de votre volet roulant, remontez le tablier au maximum et maintenez-le dans cette position. En gardant en tête le sens d’enroulement de la sangle, démontez l’ancienne et fixez la nouvelle. Si votre mécanisme possède un ergot de fixation, il faudra entailler la sangle à 5 cm du bord pour pouvoir la fixer. Une fois attachée sur la poulie du coffre, faites glisser la sangle dans le pontet.

Il faut maintenant passer la sangle dans l’enrouleur. La difficulté ici est de ne pas faire sauter son ressort. Pour cela, déroulez l’ancienne sangle dans son axe et maintenez la pression sur le ressort grâce à une vis (ou avec un bloque-ressort, si votre mécanisme en est pourvu). Intégrez la nouvelle sangle et pensez à retirer la vis qui bloque le ressort. Enfin, testez votre volet et fermez le boîtier de l’enrouleur.

volet roulant

Installer un modèle plus récent

Avant de remplacer un volet roulant, considérez :

  • La largeur et la hauteur du tablier
  • Le matériau des lames (PVC, bois ou aluminium)
  • La couleur des lames
  • Le type de mécanisme (manuel ou électrique)

Si vous conservez les coulisses existantes, prenez également les mesures de votre ancien volet pour éviter toute erreur.

Changer un modèle manuel

Vous souhaitez remplacer un volet roulant manuel par un modèle plus récent, avec de meilleures propriétés thermiques ? Vous devrez le démonter intégralement pour pouvoir installer le nouveau. Il faudra aussi détacher l’ancien axe du volet roulant qui se trouve dans le coffre.

Remplacer un volet roulant électrique

Vous cherchez à vous faciliter la vie au quotidien en motorisant votre volet roulant existant ? Cette option est particulièrement intéressante pour le volet d’une porte fenêtre, dont le tablier est généralement lourd. Il faut aussi l’envisager si vous avez des soucis de santé, qui vous empêchent de manipuler les volets roulants en toute sécurité.

Pour profiter du confort d’un volet électrique, vous avez deux possibilités :

  1. Motoriser votre installation actuelle avec un kit de motorisation.
  2. Changer votre volet manuel pour un modèle électrique.

Plus économique, la première solution est idéale si votre équipement est encore en parfait état et ne nécessite pas de remplacement dans l’immédiat. Dans ce cas, n’oubliez pas de calculer le poids exact de votre volet roulant pour pouvoir choisir un moteur tubulaire adapté. Et quelle que soit l’option choisie, il vous faudra une alimentation électrique, qui déterminera la position du moteur de votre volet roulant. N’hésitez pas à faire appel à un électricien agréé pour vous assurer d’une installation aux normes.

Conclusion

Choisissez les types d’interventions à faire sur vos volets roulants en fonction de leur état et de vos besoins. Dans tous les cas, il est préférable de demander de l’aide à une autre personne pour réaliser les manipulations. Pendant que l’une gère la réparation, l’autre peut maintenir le tablier dans la bonne position. Ce sera plus simple, efficace et sûr !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here