PARTAGER
home trainer

Alors que les confinements et couvre-feux se succèdent, beaucoup de Français cherchent des solutions pour continuer à vivre leur passion du sport. De nombreux tutos, cours en ligne et séances de coaching fleurissent sur les réseaux mais pour certains pratiquants, cela n’est pas suffisant. C’est notamment le cas des mordus du cyclisme qui, à défaut de routes disponibles, rongent leur frein en attendant un signe positif des autorités. Heureusement, des solutions alternatives existent.

La plus pertinente d’entre elles est sûrement le home trainer. Cet accessoire à la fois simple et sophistiqué permet de continuer à parcourir des kilomètres sur sa monture à deux-roues sans même quitter son appartement. Avec l’évolution des technologies numériques, certains sont même connectés et intelligents. Ils vous fournissent ainsi un appui solide pour continuer à améliorer vos performances tout en respectant les mesures de restrictions sociales obligatoires. Voici quelques conseils pour bien choisir son home trainer connecté.

Un home trainer, c’est quoi ?

Le home trainer est un accessoire simple qui permet au cycliste de poursuivre son entraînement en intérieur. Dans cette période de confinement, le home trainer est une solution toute indiquée pour tous ceux qui aiment à pédaler. Mais ce n’est pas la seule raison de se procurer un home trainer. Celui-ci est tout aussi utile dans les périodes hivernales, quand le climat ne permet plus de se lancer à l’assaut des routes en toute sécurité. Un outil idéal donc pour maintenir ses performances en toutes saisons.

Les home trainer connectés comme les home trainer classiques permettent donc de continuer à vivre votre passion sans mettre le nez dehors. Il en existe de multiples modèles, chacun affichant des performances, des options ou des caractéristiques différentes. La plus importante d’entre elles est la compatibilité avec votre vélo. C’est le critère essentiel qui doit guider votre sélection car choisir un home trainer connecté implique de bien étudier chacun des modèles proposés.

home trainer connecté

Les critères de sélection du home trainer

Un home trainer connecté ou non doit ensuite être choisi en fonction de critères très différents qui dépendent notamment de votre niveau et de vos attentes. La puissance de freinage, soit la résistance que peut offrir le home trainer, est ainsi déterminante puisque c’est elle qui définira la qualité de votre entraînement. Il existe divers systèmes de freinage, mécanique, hydraulique ou magnétique. Vous devrez également choisir le type de transmission, à rouleaux ou à entraînement direct.

Si vous préférez garder votre vélo tel quel, il faudra vous orienter vers les transmissions à rouleaux. Celles-ci peuvent être en métal, en plastique ou encore à gel. Les deux derniers modèles sont recommandés pour limiter le bruit de votre entrainement home trainer et les rouleaux à gel offriront le meilleur compromis entre durabilité du pneu et silence à l’utilisation. Pour le home trainer connecté, la plupart de ses déclinaisons utilisent la transmission directe car c’est la plus performante et celle qui suscite les meilleures sensations. Choisir un home trainer connecté, c’est donc s’offrir le meilleur pour améliorer ses performances et maintenir sa motivation.

Bien choisir son home trainer connecté

Le home trainer connecté est le type d’accessoire le plus demandé car il offre une multitude de fonctionnalités qui vous permettront d’optimiser votre entraînement facilement. Ils autorisent notamment le réglage de la résistance sur cintre, ce qui vous facilitera la montée en puissance de votre entraînement en vous permettant de régler la résistance de votre home trainer sans descendre de selle. L’interactivité électronique est d’ailleurs un critère essentiel pour choisir un home trainer connecté pertinent.

En effet, grâce à leur connectivité ANT+ ou Bluetooth, les home trainer connectés facilitent la gestion des programmes d’entraînement en permettant de transmettre vos objectifs à l’engin. Celui-ci ajustera la résistance et pourra même se connecter à un GPS ou capteur de fréquence cardiaque pour optimiser l’expérience du cycliste. Enfin, l’assistance virtuelle permettra de générer des images sur une tablette ou un smartphone pour plonger le cycliste dans une expérience immersive et même partager sa route virtuelle avec d’autres utilisateurs !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here