PARTAGER

Au nombre des différentes tâches de l’activité agricole, la pulvérisation occupe une place importante. Cette opération essentielle du processus agricole consiste à répandre sur les cultures, différents types de produits selon l’objectif visé. En liquide ou en poudre, ces produits peuvent être pulvérisés pour désherber, fertiliser les feuilles ou pour faire face à l’invasion des insectes.

Si la sensibilité de l’opération demande de faire attention dans le choix des produits, celui du matériel à utiliser, le pulvérisateur, doit être sérieusement réfléchi, surtout s’il doit servir la nuit. Pour vos cultures, voici ce que vous devez savoir sur la pompe 12V et la lumière sur les pulvérisateurs, les deux équipements essentiels pour effectuer cette tâche.

Le rôle de la pompe 12V

Associé à la pompe 12V, le fonctionnement du pulvérisateur est davantage optimisé. En tant que pièce maîtresse de ce matériel agricole, la pompe électrique se charge de transférer le produit à répandre de la cuve aux buses. Ensuite, elle le sort sous forme de gouttelettes. La pompe électrique 12V peut être à membrane, à engrenage, ou à piston. Elle est disponible également en des puissances variées, mais le modèle 12V est le plus courant.

Cet équipement permet d’aller plus vite, et de traiter un volume important de plantes. Grâce au progrès de la technologie, les fabricants mettent à disposition des agriculteurs des modèles de pulvérisateur à LED, permettant de profiter des avantages de la pulvérisation de nuit. Vous travaillerez dans un éclairage de qualité avec la pompe adéquate. Si vous consultez le site de JCM Technologie, vous verrez que ces pompes électriques 12V se classent parmi les meilleurs modèles du marché pour la pulvérisation de nuit.

pulvérisation agricole de nuit pompe 12v

L’avantage de la lumière sur les pulvérisateurs

En s’appuyant sur des faits concrets, les agriculteurs sont parvenus à la conclusion que la pulvérisation de nuit est très bénéfique pour le rendement des cultures. Celles-ci sont traitées de façon optimale, car il y a moins d’évaporation, moins de vent. On note également une meilleure hydrométrie et la présence d’insectes nocturnes. Ces différents points présentent un intérêt économique important pour l’agriculteur.

Toutefois, il est plus difficile de réaliser un traitement la nuit que le jour. Cette difficulté se situe principalement au niveau de l’éclairage nécessaire pour distinguer le dysfonctionnement d’une buse par exemple. Le spectre des ampoules halogènes installées sur certains pulvérisateurs finit souvent par se noyer dans la couche de brouillard que la machine génère.

Avec un éclairage LED, le spectre lumineux est plus important, car il est mieux diffusé. Un éclairage LED d’une puissance plus ou moins égale à celle d’une lampe halogène offre un meilleur éclairage que cette dernière. Ce dispositif d’éclairage a en effet l’avantage de posséder un flux lumineux plus important, celui-ci est exprimé en Lumens. Vous aurez le choix entre un spectre bleu et un spectre blanc.

La lumière bleue est considérée par les agriculteurs de même que par les experts comme la meilleure pour la pulvérisation de nuit. Aux termes des différents témoignages, le spectre bleu vous rapproche de la lumière du soleil. Même dans les conditions les plus difficiles, vous verrez les fines gouttelettes engendrées par la machine, avec une clarté remarquable. Une éventuelle défaillance au niveau des buses est donc vite repérée.

La possibilité de coupler le spectre bleu avec une caméra vous permet surtout d’avoir les buses en ligne de vue. Cette association, qui témoigne des efforts de la technologie, vous donne la sensation de pulvériser de jour, en pleine nuit. Du point de vue économique, les projecteurs à LED ne demandent pas un grand investissement. Ils sont faciles à installer et se nettoient facilement. De plus, pour éclairer une rampe, 2 spots à LED suffiront largement.

Comment faire le choix de la pompe électrique ?

Si vous êtes contraint de changer la pompe en cours d’utilisation, le choix de la nouvelle va dépendre du modèle de pulvérisateur dont vous disposez. Il faut savoir qu’au sein de la même marque, tous les modèles de pompe ne seront pas compatibles avec votre machine, les pulvérisateurs étant fabriqués chacun avec des caractéristiques spécifiques. Il s’agit plus précisément de tenir compte des informations concernant la pompe d’origine du pulvérisateur, en l’occurrence le débit, le type d’arbre et d’entrainement, la plage de pression, les tubulures, l’encombrement, le type de pompe et sa vitesse de rotation.

Le débit

Le choix du débit d’une pompe se calcule en prenant en compte un certain nombre de paramètres : largeur des rampes, volume de la cuve, le débit aux buses et la tolérance cylindrique des tuyaux d’entrée et de sortie. Ce calcul peut être complexe, et vous pouvez donc commettre des erreurs. C’est pourquoi il est conseillé de faire plus simple en reprenant le débit de l’ancienne pompe. Vous pouvez également consulter des experts, car ils sont plus compétents dans l’estimation du débit.

Le type d’arbre

Dans l’idéal, le montage d’origine de votre pulvérisateur agricole doit être respecté. Par conséquent, vous ferez un choix judicieux en optant pour une pompe dont le type d’arbre est identique à celui qui était monté sur la machine. Pour les pompes qui sont compatibles avec plusieurs types d’arbres, veillez à choisir la bonne référence.

On distingue les arbres lisses clavetés, avec fixation par brides, traversants mâle ou femelle, ou non traversants, les arbres 1‘’3/8 6 cannelures. La pompe et le pulvérisateur agricole sont livrés avec une fiche technique chacun, n’hésitez pas à vous en servir pour identifier le type d’arbre initialement monté sur le pulvérisateur.

La plage de pression

L’objectif est de retrouver la qualité de pression de l’ancienne pompe. Pour cela, vous devez choisir pour la nouvelle pompe une plage pression/débit identique à celle de l’ancienne. Cependant, une nouvelle pompe avec une plage de pression un peu plus importante, vous permettra d’avoir de la réserve au besoin. Par contre, elle ne doit pas être d’une pression maximale inférieure.

Une pompe avec une plage de pression maximale inférieure à celle de la précédente ne pourra pas vous offrir la montée en pression nécessaire pour une bonne pulvérisation. Par ailleurs, la plage de pression peut changer en fonction du type de culture que vous entretenez : grande culture, arboriculture/viticulture.

L’encombrement de la pompe

Ici, il est question de la place occupée par la pompe une fois installée dans le pulvérisateur agricole. Cette place est déterminée par des mesures en hauteur, largeur et profondeur. D’un modèle à un autre, l’encombrement d’une pompe peut varier. Prenez en compte l’emplacement prévu sur votre machine pour effectuer votre choix.

En effet, un encombrement supérieur vous empêchera d’installer la pompe, si vous n’avez pas de la marge sur la machine. Cependant, il est toujours possible d’installer une pompe différente de la précédente. Il vous faudra néanmoins procéder à des adaptations pour réussir à la fixer à l’emplacement d’origine.

pulvérisation agricole la nuit lumière LED

Les tubulures

Le choix de votre pompe vous demande également de connaître le diamètre de la tubulure d’aspiration et de celle de refoulement. Dans la mesure où certains points sont respectés, ces deux diamètres peuvent être légèrement différents de ceux de la pompe d’origine. Retenez que le diamètre de la tubulure d’entrée doit être supérieur à celui de la tubulure de sortie. Cela important pour gaver la pompe de liquide et pour la montée en pression. Dès lors que le débit est conforme et qu’il n’existe pas d’importants raccords, il est possible d’adapter le diamètre de tubulure à l’existant.

Le type de pompe

Pour vous éviter des dommages à cause d’un changement inapproprié, assurez-vous de monter le même type de pompe que celui d’origine. Les fabricants conçoivent un circuit pour chaque type de pompe. Par conséquent, une pompe à piston ne peut être remplacée que par le même type de pompe, ou éventuellement une pompe à piston membrane avec les mêmes caractéristiques.

Enfin, si les informations concernant votre pompe d’origine sont illisibles, parce que la plaque est dégradée, appuyez-vous sur vos habitudes de pulvérisation et d’autres informations sur l’appareil. Sur cette base, des experts pourront vous guider dans votre choix.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here