PARTAGER
agence seo refonte site internet

Dans le cadre de sa communication, votre entreprise a créé un site Internet afin d’avoir une présence en ligne ? Ce dernier a déjà quelques années et vous souhaitez moderniser son design ? Attention à bien intégrer les problématiques liées au référencement naturel pour ne pas pénaliser votre business. Si vous ne maîtrisez pas chaque étape d’une refonte de site web, pensez à vous faire accompagner par une agence SEO.

Tout d’abord, avant d’entamer la nouvelle version de votre site Internet, il est primordial d’effectuer un audit global de celui actuellement en ligne. Certaines étapes doivent être respectées, qu’elles sont-elles ? Nous allons le découvrir ensemble au cours de cet article.

Audit de positionnement

Dans un premier temps, il faut lister l’ensemble des mots clés positionnés sur les moteurs de recherche permettant d’attirer des visiteurs vers votre site Internet. Pour avoir accès à ces informations, il existe des outils comme Semrush, véritable référence dans le domaine du marketing. Grâce à la fonctionnalité Position Tracking, en plus de connaître le classement des mots clés dans le top 100 sur Google, vous saurez également combien de fois ils sont recherchés par mois et quelle page est proposée aux internautes par exemple. Par ailleurs, cette solution est capable de relever ces données précieuses pour l’ensemble des sites Internet du monde entier. L’inconvénient réside dans le fait que ces chiffres soient des estimations. Par conséquent, il est impossible d’avoir plus de précisions à propos de vos concurrents.

En revanche, les données exactes de votre site Internet peuvent être consultées par des outils statistiques à condition de les avoir paramétrés au préalable comme pour la Google Search Console. Dans l’onglet Performances, vous aurez accès au nombre d’affichages de votre site Internet dans les résultats de Google (également appelés SERPS), au nombre de clics et à son positionnement moyen sur l’ensemble des mots clés positionnés.

Comme vous l’avez compris, cette première étape est cruciale pour créer plus sereinement un nouveau site Internet sans perdre en visibilité. À partir de là, il est nécessaire de comprendre les raisons pour lesquelles vous apparaissez en telle position afin de savoir ce qu’il faut conserver dans le cadre de la prochaine refonte et ce qu’il est possible d’améliorer. Comme l’indique un célèbre adage “Content is King”, il est donc prioritaire d’analyser le contenu de chacune des pages web.

Audit du contenu

Pour chaque page web de votre site Internet ayant un intérêt SEO, c’est-à-dire répondant à un besoin des internautes, il faut procéder à une analyse détaillée de sa composition. Title, balisage Hn, nombre de mots dans la rédaction, maillage interne et externe, nature des ancres, etc. Voici les aspects les plus importants à décrypter. Cette étape permet de connaître la marge potentielle de progression et de classer les pages distinctement. D’un côté, celles où l’optimisation dite On-site ne pourra pas être améliorée et où il faudra tout simplement conserver le travail SEO et les aspects susmentionnés afin de maintenir votre positionnement actuel. De l’autre, il y aura les pages web où il faudra optimiser certains aspects afin de maximiser les chances de voir progresser votre positionnement naturel.

Après le contenu et le netlinking, le troisième pilier du référencement naturel est la performance du site Internet.

Audit de performance

En effet, au fil des années les performances sont de plus en plus prises en compte par Google pour déterminer l’ordre d’affichage des sites dans ces pages de résultats. Plus votre site Internet est rapide au chargement, plus il a de chance de bien se positionner. Ce qui est préconisé c’est un temps de chargement n’excédant pas 3 secondes et un poids de 2 Mo maximum. Veillez donc à choisir le bon hébergeur et à alléger dans la mesure du possible le code informatique ainsi que le poids des images utilisées par exemple.

Dans l’idéal, votre refonte ne devra pas être plus longue à s’afficher que la précédente version de votre site Internet.

Pour réduire ce temps, profitez-en pour installer un CDN (Content Delivery Network) pour héberger votre site au plus près de vos futurs visiteurs. Cela est d’autant plus pertinent pour des entreprises ayant une clientèle internationale. Dans tous les cas, même en ayant un ciblage local, ce dispositif est un indicateur positif supplémentaire vu par les robots des moteurs de recherche. Autant mettre toutes les chances de votre côté pour figurer à l’avenir en bonne position.

D’ailleurs, si votre site Internet actuel n’est pas encore responsible web design (ne s’adapte pas aux différents supports dont les smartphones), c’est le moment opportun d’y remédier. De même, s’il est toujours sous le protocole HTTP, profitez-en pour le sécuriser et le passer en HTTPS.

Après avoir fait cet état de l’art complet de votre site actuel, il faut à présent mettre en place une stratégie méthodique pour que la refonte représente un apport pour votre business en ligne.

optimisation referencement seo site internet web

Étude de marché

Afin de déterminer l’arborescence de la refonte de site Internet, il est indispensable de réaliser une étude de marché afin de déterminer les mots clés les plus intéressants dans votre secteur d’activité s’ils ne figuraient pas déjà dans l’audit de positionnement. À partir de cette étape, vous aurez une idée plus précise du travail à accomplir pour atteindre vos objectifs. Pour se positionner sur un mot clé, il est fortement conseillé de créer une page web dédiée afin de répondre au mieux à l’intention de recherche des internautes.

Pour connaître la demande actuelle sur Internet et en particulier sur Google, il existe les outils Keyword Planner ou Ubersuggest. Si vous manquez d’inspiration mais que vous avez déjà identifié vos concurrents, procéder à un audit de leur positionnement et réexploiter tout simplement leur stratégie de référencement naturel.

Création de contenus optimisés

Après avoir listé l’ensemble des pages web à créer et à retravailler lors des précédentes étapes, il est temps de rédiger et d’optimiser leur contenu. Bien évidemment, il est possible de se lancer dans la rédaction sans intégrer la dimension SEO. Néanmoins, pour maximiser vos chances d’apparaître en première page, il existe encore des outils qui permettent de vous assister dans cette tâche. Semji ou encore Semrush par exemple prodiguent des conseils en fonction du mot clé ciblé en se basant sur les premiers résultats qui s’affichent sur les moteurs de recherche lorsque les internautes tapent ce dernier. Ces recommandations concernent notamment le nombre de mots à rédiger au minimum, les mots clés stratégiques à intégrer dans le contenu et le nombre de fois qu’il faut répéter ces occurrences. En parallèle, écrivez ces textes en respectant une structure logique et en vous servant du balisage Hn pour y placer vos mots clés principaux et secondaires. De la même manière, soignez également le title et la méta description de la page afin d’attirer plus de trafic que la concurrence.

Lorsque vous écrivez pour le web, prenez le temps de consulter ce qui se trouve déjà sur Internet. Dès lors, ayez l’objectif de faire mieux en apportant une vraie valeur ajoutée pour répondre à l’intention de recherche des internautes qui seront peut être vos futurs clients.

Enfin avant de publier votre rédaction, pensez à vérifier qu’il soit bien original ou au moins en partie par rapport aux contenus déjà présents sur les autres sites.

Mettre en place des redirections

Plus technique, cette étape ne doit pas être négligée si vous supprimez certaines pages web ou si vous modifiez l’arborescence et/ou les slugs des adresses URL de votre site Internet. Sans redirections, ce dernier pourrait afficher des erreurs (exemple : la célèbre page en erreur HTTP 404) et impacter négativement votre référencement. Lorsque vous mettez en place une redirection de page vers une autre, il faut trouver la nouvelle dont le sens se rapproche le plus proche de l’ancienne.

Suivi de l’évolution du positionnement

Après avoir suivi l’ensemble des étapes visant à optimiser votre site Internet, il est recommandé de suivre son positionnement à partir de la mise en ligne de la refonte.
Grâce à des solutions comme Semrush, vous pouvez surveiller l’évolution de votre visibilité sur tous les mots clés ciblés lors de l’étude de marché faites en amont de la refonte. Ce suivi au jour le jour permettra de savoir si cette nouvelle version de votre site Internet a réellement été bénéfique pour votre activité.

Afin de collecter un ensemble de données plus précises, pensez également à installer un outil de tracking.

Suivi de conversions

En effet, il est judicieux de paramétrer un suivi de statistiques lors de la mise en ligne de la refonte de votre site web. Cela vous permettra de savoir si vous atteignez les objectifs que vous vous êtes fixés. Ces derniers peuvent être très diverses : le nombre précis de visiteurs, le nombre de formulaires de contact envoyé, le nombre d’appels reçus etc
Des solutions misent à disposition gratuitement par Google, comme Tag Manager relié à Analytics, permettent de savoir si votre site Internet est véritablement un outil apporteur d’affaires.

Comme vous avez certainement dû le comprendre au cours de cet article, une refonte n’est pas simplement la création d’une nouvelle version d’un site Internet. C’est un projet comportant des risques pour l’activité d’une entreprise d’où l’importance de se faire accompagner par des professionnels du référencement naturel ayant de l’expérience et un véritable savoir-faire en la matière.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here