PARTAGER
types de pêches

Vous désirez vous mettre à la pêche mais vous ne savez pas quel type de pêche pratiquer ? Il existe plusieurs types de pêche avec plus au moins un équipement différent. Tout dépend de vos envies et de votre localisation (bord de mer, rivière, lac…) Il vous faudra aussi attendre la saison et vous prémunir d’une carte de pêche. Celle-ci est délivrée dans des magasins spécialisés à différents prix ou directement sur internet. Le prix varie en fonction des régions.  Voici une liste non exhaustive des différents types de pêches existants.

La pêche à l’arc

Cette pêche consiste à pêcher un poisson avec un arc. Ce loisir passionnant nécessite à la fois un tir de précision à l’arc ainsi que le savoir-faire d’un pêcheur. Pour pêcher avec un arc, patience est le maître mot pour attendre votre cible et tirer une flèche de pêche sur le poisson que vous désirez attraper. Pour pratiquer cette pêche, vous aurez besoin d’un équipement bien spécifique : un arc de pêche, un moulinet (qui permet de rembobiner votre fil de pêche, et de ramener votre prise) et des flèches de pêche (avec une pointe spéciale). Les arcs de chasse & pêche Oneida sont les plus courants dans le domaine, tout particulièrement l’arc Osprey qui est très populaire aux USA où la pêche à l’arc est très répandue. Comme tous types de pêches, vous devez détenir un permis de pêche à l’arc. Informez-vous sur les espèces que vous pouvez pêcher ainsi que sur les règles de sécurité à respecter. De plus, il est conseillé de vous renseigner sur les zones et la période et où cette pratique est autorisée.

La pêche à la mouche

Parmi toutes les techniques de pêche, la plus passionnante mais aussi la plus difficile est la pêche à la mouche. Difficile, car particulièrement technique, elle demande un long apprentissage car il faut prendre connaissance des rivières, de la météo et bien observer le comportement des poissons et des insectes avant de pêcher. Avec de la persévérance, vous arriverez à attraper des poissons. Les prises peuvent être des saumons, des truites, etc. La pêche à la mouche se pratique principalement en eau douce, dans des rivières, des lacs, … Celle-ci nécessite un minimum d’équipement tel qu’une canne à mouche, un moulinet spécifique (le choix se fera en fonction de la capacité d’accueil adaptée à votre soie), un fil de soie (adapté à votre niveau et à vos besoins) et des mouches (appâts). Il existe deux grandes catégories de mouches qui vous permettent de pêcher dans de nombreuses conditions. Les mouches flottantes (sèches) permettent de pêcher les truites qui se nourrissent en surface. Les mouches coulantes (nymphes) permettent de pêcher les truites au fond de l’eau.
pêche à la mouche

La pêche au leurre

La pêche au leurre peut se pratiquer dans tous les plans d’eau. C’est l’une des techniques les plus utilisées pour le carnassier. Avec du bon matériel et en choisissant le bon leurre, vous pourrez espérer sortir de jolis spécimens. Pour le choix du matériel, il devra être solide et fiable car les poissons que vous allez pêcher sont très combatifs. Vous aurez besoin d’une canne à lancer (entre 1,80 m et 3 m), d’un moulinet à tambour fixe, d’un fil en nylon, de plombs, d’une monture et enfin d’un leurre. Un leurre imite une proie ou provoque l’attaque du poisson. Il existe différents types de leurres (cuiller tournante, cuiller ondulante, leurre souple, poissons nageurs, spinnerbaits, buzzbaits et jigs) en fonction du poisson que vous souhaitez attraper. Le brochet, le silure , la truite, le sandre et la perche sont les poissons les plus souvent pêchés au leurre. Ce qui est bien avec la pêche au leurre c’est que, lorsque vous pêcherez, vous ne serez pas obligé de choisir un poste fixe, et vous pourrez faire le tour du plan d’eau avec tout votre équipement et peut-être réussir à attraper le poisson de vos rêves. Si malgré tout, les résultats ne sont pas au rendez-vous, n’hésitez pas à changer de leurre.

La pêche en surfcasting

C’est une pêche qui se pratique en bord de mer, sur la plage pour être plus précis avec une canne spéciale surfcasting. Celle-ci doit est très longue (entre 4 et 5 m, afin de maintenir la ligne au-dessus des vagues) et puissante afin de propulser des appâts volumineux ou des montages lourds. De plus, il vous faudra un moulinet qui doit être robuste et à grande capacité afin de pouvoir brider un gros poisson à une grande distance. Vous aurez aussi besoin d’un support de canne qui vous permet de maintenir la ligne tendue au-dessus des vagues et de fixer votre canne droite face à la mer ainsi que d’un lest qui permet de propulser votre montage et de le faire tenir sur le fond. Enfin, vous devrez vous procurer différents d’appâts en fonction du poisson que vous souhaitez attraper : des vers pour pêcher les carnassiers de mer et autres poissons plats, des petits poissons parfaits pour la pêche des gros carnassiers de mer comme le bar, des céphalopodes (pieuvre, seiche, calmar…) qui sont considérés comme les meilleurs appâts pour la pêche en surfcasting. Bien équipé, vous pourrez attraper soles, bars, turbos ou même de la dorade.

La pêche à la carpe

La carpe est une espèce de poisson, fortement présente sur la plupart des plans d’eaux douces en France (rivière, fleuve, grand lac ou étang). Les carpes pouvant être pêchées aux heures légales, vous pourrez aussi pêcher la carpe la nuit sur les plans d’eau autorisés.

Cette pêche demande comme toutes les typologies de pêche un équipement particulier. Il vous faudra une canne spécifique (d’une certaine longueur : plus elle sera longue plus vous lancerez loin, et d’une certaine rigidité avec une action différente, c’est la courbe qu’elle forme quand elle est sous compression), une épuisette, du fil en nylon (élastique qui absorbe les coups de tête du poisson) ou tressé (il est constitué de fibres tissées, plus résistant que le nylon), des plombs, un moulinet (avec une réserve de fil assez importante pour combattre le poisson sans arriver au bout du fil), un repose canne et si possible un détecteur de touche que vous installerez sur le repose canne. Vous aurez aussi besoin de différents appâts tels que la bouillette (qui est très efficace), des pellets, des graines (lupin, noix tigrée et maïs) ou bien des appâts naturels comme les vers et asticots.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here